Les objectifs de vente de Samsung en 2011 sont de 300 millions de téléphones, dont 60 millions de smartphones. Cela représente tout de même une moyenne de 840 000 exemplaires vendus chaque jour !

Aucune étude ne peut aujourd’hui contredire le fait que le marché des smartphones est en forte croissance. Même si l’évolution est positive, rien n’indique qu’une entreprise va forcément faire les bons choix. C’est le cas de plusieurs constructeurs comme Nokia, qui n’a pas su prendre le virage avec son système Symbian…

A l’inverse, d’autres tirent leur épingle du jeu et les deux plus grands sont HTC et Samsung. L’un comme l’autre arrivent à dégager chaque trimestre des ventes en forte progression. L’entreprise coréenne vient de confirmer ses prévisions de ventes pour 2011, pour atteindre un niveau impressionnant. Il souhaite ainsi écouler 300 millions de téléphones mobiles, dont 60 millions de smartphones. A titre de comparaison, 2010 était marqué par 280 millions de ventes, dont 25 millions de smartphones. La part des téléphones intelligents est ainsi en forte progression. Sur les 60 millions, au moins 10 millions devraient être absorbés par le Galaxy S II. Au deuxième trimestre 2011, il s’est déjà écoulé 20 millions sur ce segment. Cela a permis à la division mobile de représenter 40% du bénéfice d’exploitation. Sachant que ce n’est pas une période aussi propice pour les ventes que les fêtes de fin d’année, les prévisions semblent réalisables.

Selon Shin Jong-kyun, le président de la division Samsung mobiles, il faut qu’1 million d’unités soient produites chaque jour et s’assurer qu’un tel volume puisse être disponible chez les fournisseurs. Bien qu’un tel client soit attrayant, il y a parfois des facteurs externes qui poussent momentanément à réduire la production. C’est ce qui s’est notamment passé avec Sony Ericsson. Suite aux événements du Japon, le constructeur a dû limiter sa production et par conséquent reporter certains modèles. L’approvisionnement et la garantie du bon fonctionnement des chaînes de production est donc un élément vital, sans quoi le bénéfice d’être sur un marché en forte croissance tend à s’annuler.

Mais Samsung, c’est également Bada. Au niveau mondial, le système a plutôt du mal à se distinguer, mais on assiste à une exception française. Une étude récente a démontré que le système occupait plus de 11% des ventes au deuxième trimestre. Le phénomène devrait se maintenir avec l’arrivée de nouveaux modèles, pour le salon IFA en septembre. En parallèle, de nouveaux modèles sous Windows Phone 7 seront également annoncés. Il est même question d’un clone du Galaxy S II.

Source : Yonhap News via GSMArena