Nous savions déjà que Lenovo s’intéressait au système d’exploitation mobile Android, car l’an dernier, le fabricant s’était déjà essayé sur plusieurs prototypes reprenant justement l’idée de cette mixture faite avec le ThinkPad et l’IdeaPad K1 : tablette + clavier physique /dock.

Techniquement, les deux tablettes sont très semblables.

Tout d’abord, on souligne l’écran tactile IPS (meilleure fidélité des couleurs et meilleurs angles de vision) de 10.1 pouces affichant une résolution de 1.280 x 800 pixels au format 16:10, l’architecture double-coeur installée est Nvidia Tegra 2 cadencée à 1 GHz et soutenue par 1 Go de mémoire RAM en DDR2. Le stockage de la mémoire se fera à partir d’un SSD de 16, 32 ou 64 Go avec un emplacement pour les cartes microSD et SD. Coté réseau, on sait qu’il y aura le Wi-Fi b/g/n, le Bluetooth 3.0 et certainement la 3G (en option). Il y aura aussi une caméra frontale de 2 mégapixels et un appareil photo de 5 mégapixels. Les connectivités sont assez copieuses avec un port miniHDMI, microUSB, Jack audio 3.5 mm, un lecteur de cartes (3 en 1), et un connecteur d’accueil permettant de développer les fonctionnalités de l’appareil. Enfin, il est possible d’acquérir un stylet capacitif pour écrire et interagir directement avec l’interface et les applicatifs installés. La batterie est en lithium polymère, à 2 cellules, pour une puissance de 3.250 mAh qui devrait s’assurer une autonomie de 8h en Wi-Fi. 

Lenovo ThinkPad

Lenovo IdeaPad K1

La version du système d’exploitation pré-installée sera Android Honeycomb (3.1) avec une interface constructeur.

  • La ThinkPad (16 Go) est prévue le 2 août dès $479, avec le stylet à $509, et en version 32 Go avec le stylet à $589.
  • L’IdeaPad K1 (32 Go) est déjà disponible au Etats-Unis pour $499 et est prévue au troisième trimestre dans le monde entier.

De beaux terminaux mobiles en perspective qui sont fidèles au design connu chez la marque. Après, il aurait été peut-être plus sage de patienter pour y adapter la dernière puce de Nvidia… Il ne fait aucun doute que Lenovo trouvera son public, mais il aurait sûrement fallu être plus rapide pour s’imposer plus facilement sur ce marché.

Plus de photos de la ThinkPad par ici et de l’IdeaPad K1 par là.

Via Notebook Italia.