Le PDG de HTC a annoncé qu’au troisième trimestre la marque allait lancer de 6 à 8 nouveaux smartphones, toutes plateformes confondues.

La gamme de HTC en ce milieu 2011 a été grandement revue : renouvellement d’anciens modèles (Desire S, Wildfire S, Incredible S), arrivée d’une tablette (Flyer), lancement de nouveaux modèles au concept original (Chacha et Salsa) et enfin renouvellement du haut de gamme (Sensation et EVO 3D). Tous ces efforts ont permis à l’entreprise d’écouler 12,11 millions de smartphones au deuxième trimestre 2011, soit 25% de plus que le trimestre dernier. Les prédictions de 11 à 11,5 millions d’unités ont largement été dépassées, ce qui donne à cette entreprise une réelle valeur ajoutée, car elle a su parfaitement négocier le virage des smartphones.

Au troisième trimestre, l’objectif est maintenant d’écouler 13,5 millions d’exemplaires. En parallèle, le constructeur prévoit de lancer des nouveaux modèles sur les segments du milieu et du haut de gamme, qui devraient aider à accroître le prix moyen des téléphones. Au deuxième trimestre, ce chiffre a baissé de 2,8%, car des modèles d’entrée de gamme ont été mis en vente. Il faut toutefois nuancer ce chiffre, car différents coûts se cachent derrière les smartphones et la rentabilité d’un modèle à l’autre est variable.

Lorsque Peter Chou évoque le chiffre de 6 à 8 smartphones, il ne faut pas oublier que HTC propose également des modèles sous Windows Phone 7 et sur son propre système d’exploitation. Sachant que Mango (la prochaine version du système de Microsoft) arrive sur cette période, des modèles spécifiques vont logiquement être annoncés. Si toutefois il y avait du retard dans la sortie, il se dit que 3 à 4 téléphones Android pourraient être annoncés. Mais à nouveau, nous tenons à nuancer ce propos. HTC a tendance à proposer des modèles pour certains marchés spécifiques, voire parfois même uniquement pour des opérateurs. Il est donc difficile de voir clair sur le nombre réel de nouveautés.

Avec du recul, on peut analyser que le pari Android était le bon pour HTC. L’utilisation de Windows Phone 7 permet en parallèle d’accroître ses connaissances sur un autre système, ce qui permet de toujours pouvoir s’appuyer sur une plateforme, en cas de changement de politique par exemple.

Source : BGR