Cet article présente une utilisation médicale des smartphones (un iPhone dans ce cas) dans le diagnostic des appendicites aigües. Des radiologues peuvent ainsi visualiser à l’aide d’un smartphone et d’un logiciel spécialisé des clichés pris à l’hôpital. Le diagnostic peut donc s’effectuer même si le spécialiste n’est pas présent auprès du patient.

Cette technique a été utilisée pour la crise d’appendicite dont la criticité peut être très importante si le diagnostic n’est pas fait à temps. Dans le cas où le radiologue ne serait pas présent, les images prises seraient envoyées instantanément sur un smartphone. Les images sont transférées sur un iPhone 3G équipé d’un logiciel OsiriX en utilisant un réseau crypté. Les images peuvent être visualisées en pleine résolution et le logiciel permet au médecin de zoomer, d’ajuster le contraste et la luminosité de l’image.

Les premiers essais dans des conditions réelles d’utilisation ont donné de bons résultats même si les problèmes de confidentialité restent encore à traiter.

Les smartphones n’ont pas fini de voir leurs domaines d’application s’étendre !