La Poste a recruté plus de 150 000 nouveaux abonnés en un trimestre, contre des attentes initiales de 75 000. Ce bon démarrage s’accompagne de nouveaux smartphones sous Android, dont deux haut de gamme.

La Poste Mobile est un nouvel opérateur virtuel (MVNO) sur le sol français depuis la fin mai 2011. Il utilise le réseau de SFR et cette entité s’appelait auparavant Debitel, puis Simpleo et enfin Simplicime. Près de 250 000 clients étaient déjà inscrits et ce nouvel acteur espérait engranger 25 000 nouveaux clients par mois. En 2015, cet opérateur espère compter 2 millions de clients (à titre de comparaison il y a 65,5 millions d’abonnés SIM actuellement) et générer un chiffre d’affaires de 500 millions d’euros. Grâce à l’important réseau de La Poste, 15 mobiles seront présentés dans 600 bureaux et 5 dans 1 200 autres. L’opérateur appartient à 49% à SFR et 51% à La Poste. Les objectifs ont largement été dépassés, car sur les trois derniers mois, ce nouvel opérateur a enregistré 150 000 nouveaux clients, c’est donc le double de ce qui était initialement prévu. Par conséquent, les ambitions sont revues à la hausse et il est maintenant question d’attirer 400 000 clients d’ici à la din de l’année, soit à nouveau le double.

Le succès de La Poste Mobile est expliqué par le directeur général adjoint du groupe La Poste, Jacques Rapoport :

« On veut nous faire croire que tout se vend sur Internet. Ce n’est pas la réalité. Les consommateurs veulent de la proximité et du service. On le voit dans le retour des petits commerces face aux hypermarchés, le retour des clients en agences bancaires. Dans le mobile, notre présence sur tout le territoire est un énorme atout. »

« Les plus modestes sont les bienvenus chez nous. Mais nous ne sommes pas l’opérateur des pauvres. Nous sommes très attachés à servir toutes les clientèles. »

« Fin 2012, les 10.000 bureaux de poste distribueront l’offre mobile. À elle seule, La Poste aura plus de points de vente qu’Orange, SFR et Bouygues réunis »
(Le Figaro)

Jusqu’à présent, plusieurs modèles sous Android étaient proposés et se limitaient au moyen de gamme : Motorola Defy, Samsung Galaxy Ace et Sony Ericsson Xperia X8. Mais de par le succès des modèles haut de gamme viennent d’être ajoutés : le HTC Sensation (à partir de 219 €) et le Samsung Galaxy S II (à partir de 239 €). Le dernier modèle de Sony Ericsson avec un clavier coulissant, le Xperia mini Pro (partir d’1€), est aussi de la partie. Ces deux modèles de HTC et Samsung sont les premiers à ne pas être proposés à partir d’1€. Est-ce que le public va adhérer à ces nouveaux produits ? Ne sont-ils pas mal adaptés à des offres au maximum limitées à 500 Mo en « Internet Illimité » ?

Jusqu’au 30 septembre, La Poste Mobile rembourse jusqu’à 20 € sur le mobile, pour toute souscription à un Forfait SMS & Web ou Forfait La Poste Mobile, avec un engagement de 24 mois.