La Samsung Galaxy Tab 7 pouces a maintenant un successeur nommé Plus (P6200). Elle embarque un processeur bi-coeur cadencé à 1,2 GHz, ainsi que la dernière version d’Android pour les tablettes : Android 3.2 (Honeycomb). Evénément (enfin presque) : elle pourra lire du MKV (H.264) !

Rappelez vous il y a un an en arrière, la Samsung Galaxy Tab 7 pouces était présentée comme la seule alternative viable à l’Apple iPad. D’autres concurrentes sur Android existaient pourtant (Archos, Toshiba…), mais aucune n’avait la force de frappe de celle de l’entreprise coréenne. Conclusion : à Noël 2010, elle s’imposait comme la seule alternative à la tablette de la firme de Cupertino.

En 2011, la situation a grandement changé. Les tablettes Android se sont multipliées, grâce à l’introduction de la version 3.0. Google a fait d’énormes modifications à son système pour que l’ergonomie soit la meilleure possible. Pressé par l’arrivée de nouveaux concurrents comme RIM ou HP (enfin…), le géant de Mountain View a publié une version qui est encore considérée comme assez peu optimisée.

Les modèles de 7 pouces sous Honeycomb ne sont que récents, car jusqu’alors cette branche ne possédait pas un support pour ce type de résolution. Le problème est résolu, grâce à la 3.2. Les tablettes de 7 pouces peuvent donc proposer une expérience bien meilleure, qu’un simple « smartphone en grand ».

A l’IFA, Samsung avait annoncé sa Galaxy Tab 7.7 et nous pensions qu’elle allait s’imposer comme successeur du modèle sorti en 2010. Mais ce ne sera pas le cas, car il y aura une version de 7 pouces appelée Plus. Si on récapitule, on a donc des variantes : 10.1, 8.9, 7.7 et 7 pouces. Que de choix chez Samsung, mais trop de choix ne nuisent-ils pas aux ventes face à un seul modèle d’iPad par exemple (qui fait aujourd’hui encore référence) ?

Dans l’attente d’une réponse par les chiffres de ventes, voici les caractéristiques techniques : l’écran a la même résolution que sur la 7 pouces, à savoir du 1024 x 600 pixels. Il est de type PLS LCD et sera très probablement Gorilla Glass, comme les autres terminaux du coréen. Le processeur sera un bi-coeur cadencé à 1,2 GHz. La puce exacte n’est pas précisée. S’agissant de Samsung, il pourrait très bien être du Exynos, ou encore un OMAP 4 de Texas Instruments. Elle pourra lire des MKV, ce qui élimine le nVidia Tegra 2. Le CPU pourra s’appuyer sur 1 Go de mémoire vive.

La mémoire interne sera de 16 ou 32 Go selon la déclinaison choisie. Deux caméras sont présentes : sur l’arrière de 3 mégapixels et de 2 mégapixels sur l’avant. Des vidéos en HD 720p pourront être prises à 30 images par seconde. Pour la connectivité : 3G en option, WiFi 802.11 a/b/g/n et Bluetooth 3.0. Le port USB pourra être utilisé pour y connecter des périphériques externes, grâce à un adaptateur MHL (non fourni).

La tablette mesure 193.65 x 122.37 x 9.96 mm, pour un poids de 345 grammes. Elle sera livrée en deux coloris : gris foncé et gris clair (aucun nom « commercial » n’est donné). A la fin du mois d’octobre, cette variante sera disponible en Indonésie et Autriche. L’Europe et les Etats-Unis (aucune mention du Canada) y auront droit par la suite.

Source : Sammy Hub