Une guerre sans pitié et sans prisonnier : la guerre des brevets entre Apple et Samsung vient de gagner en tension.

Pour se désengluer de toute cette histoire de procès, Samsung a tenté de jouer la carte du règlement à l’amiable en Australie. Et ils ont été jusqu’à proposer à Apple de retirer quelques fonctionnalités de la Galaxy Tab 10.1 pour régler le problème.

La réponse d’Apple fût rapide et sans compromis. L’avocat d’Apple, Steven Burley, a déclaré au tribunal :

« C’est une chose que l’on ne peut pas accepter, et il n’y a aucune surprise à ça. La principale raison de ce procès est d’empêcher la vente des Galaxy Tab 10.1, et de maintenir le statu quo. »

Ce n’est plus vraiment une guerre des brevets, mais plutôt une guerre anti-concurrence pour Apple.

L’une des raisons de ce rejet de la proposition de Samsung, pourrait être lié à une avancée dans le procès americain. Le juge en charge du procès aux USA a accepté de prendre en compte le point de vue de deux opérateurs américains Verizon Wireless et T-Mobile, en faveur de Samsung.

Ce qui pourrait donner du poids dans la défense de Samsung, et donc être défavorable au géant à la pomme.