L’avenir des smartphones se dessine-t-il avec deux écrans ? C’est en tout cas, ce que LG pense, grâce à son concept Switch.

Les terminaux avec deux écrans se multiplient : c’est notamment le cas du Kyocera Echo (dont les ventes sont très décevantes) ou de la tablette Sony Tablet P. L’avantage est de pouvoir afficher des informations complémentaires sur une même surface. Par exemple, sur l’un la composition d’un mail et sur l’autre son agenda. Mais les réalisations actuelles se heurtent aux limitations matérielles, avec un espace conséquent entre les deux écrans.

C’est ainsi que LG a modelé un concept plutôt original, sous le nom de Switch. Plutôt que d’avoir les deux écrans l’un en dessous de l’autre, ou tout au moins sur la même face, le constructeur a décidé de les mettre aux opposés : devant et derrière. Au premier abord, on se questionne réellement sur l’intérêt d’un tel produit.

Quelle expérience peut se dégager de cette utilisation ? Une idée est d’utiliser le multitâche à sa juste valeur. Sur une face, une application et sur l’autre, une deuxième… A priori des capteurs viendraient éteindre la partie qui n’est pas utilisée, afin d’économiser de la batterie. Par exemple : Angry Birds sur une face et GMail sur l’autre (si son supérieur est dans les parages)

Un problème de durée de vie se pose, car ces larges dalles ont tendance à se rayer, malgré la présence de technologies comme le Gorilla Glass. De plus, les écrans sont très consommateurs en énergie, alors en posséder deux serait synonyme de prouesse technologique, mais bien moins d’un produit utilisable au quotidien.

Une vidéo explique en détail ce projet :


(http://vimeo.com/30915168)

Nous soulignons la volonté d’innover chez LG mais il nous semble que ce type de concept soit bien trop éloigné des réalités physiques et du composants actuels.

Source : HDBlog