Le bad buzz autour de SFR aura finalement obligé l’opérateur à faire machine arrière. Les Galaxy Nexus achetés nus seront désimlockables gratuitement et sans délai.

SFR est le distributeur exclusif en France du Galaxy Nexus, le dernier smartphone de Google, pendant trois semaines. Il sera ensuite disponible chez Bouygues Telecom (et éventuellement chez des MVNO), mais Orange n’a pas montré une volonté pour l’ajouter à sa gamme.

Les personnes qui souhaitent acheter le téléphone sans abonnement, peuvent très facilement le faire chez Amazon, Expansys…, mais aussi chez l’opérateur français. Dans sa version nue (en aucun cas la version carte SFR) est proposée à 549 €. Seulement un gros hic : il était livré simlocké chez SFR. Or, aucune méthode pour le désimlocker gratuitement et immédiatement n’était proposée. Deux choix étaient donnés par le service client : attendre trois mois ou verser la somme de 65 € pour l’obtenir avant la fin de cette période.

Pourtant la loi dit le contraire :

« L’opérateur peut faire activer, lors de la vente ou de la location-vente de terminaux, des logiciels ou des dispositifs empêchant ces terminaux de se connecter sans adaptation préalable à un service autre que le sien, sous réserve des dispositions suivantes visant à garantir la liberté de choix de l’abonné :

– L’opérateur a l’obligation d’informer l’abonné de l’existence de ce mécanisme préalablement à son activation ;
– L’abonné a la droit de demander à tout moment que ce mécanisme soit désactivé ;
– L’opérateur a l’obligation de communiquer systématiquement et gratuitement à l’abonné la procédure de désactivation de ce mécanisme à l’issue d’une période au plus égale à la durée de l’engagement éventuel du client auprès de son opérateur, ne devant en aucun cas excéder six mois à compter de la date de conclusion du contrat d’abonnement. »

De nombreux blogs se sont alors insurgés, en commençant par Android pour les Nuls, puis s’est rapidement propagé au Journal du Geek, à la Fredzone, à AccessOWeb… Devant ce bad buzz, la réponse de SFR passait pour une provocation avec ce message :

Contrairement aux précédents mobiles Nexus, tous les Galaxy Nexus livrés sont simlockés.

Bien évidemment, SFR empêche alors de répondre à ce thread, alors même que le forum dédié à Android fait l’objet d’une forte censure.

La situation est restée stable pendant quelques jours, avant d’obtenir une fin heureuse. Ce sont nos confrères de Clubic, qui viennent d’obtenir des informations comme quoi le désimlockage venait d’être supprimé :

Contacté par nos soins vendredi matin, SFR confirme que le blocage par défaut du terminal, même s’il est vendu nu. Notre correspondante n’a toutefois pas été en mesure de nous expliquer, pour l’instant, la raison de ce blocage qui n’existait pas sur les précédents nexus.

Elle a su en revanche nous apporter une réponse quant à la grogne des acheteurs de la première heure : « les acheteurs du Galaxy Nexus pourront obtenir le déverrouillage de façon gratuite, soit en s’adressant au service client, soit en se rendant directement dans un point de vente ». La procédure sera alors assurée en « cinq jours », sans qu’il soit nécessaire d’immobiliser le terminal. Le dispositif n’est pas encore actif, mais il devrait selon le service de presse être mis en place « dans les tous prochains jours ».

Une bonne nouvelle, qui devrait également pouvoir être utilisée pour d’autres terminaux achetés dans des situations similaires (Motorola RAZR, Acer Iconia Tab A501…).