La firme indienne Notion Ink recommence à faire parler d’elle, en donnant quelques détails de l’Adam II. Les erreurs du passé auront-elles été corrigées ?

Au CES 2010, une entreprise inconnue se démarquait de la concurrence en annonçant la première tablette sous nVidia Tegra 2. Pendant de longs mois, elle a réussi à faire le buzz notamment grâce à son écran Pixel Qi, qui permet une lecture au soleil (un peu comme les ebooks). Sortie initialement sur Froyo avec une interface nommée Eden, cette tablette n’a pas eu le succès escompté. Plusieurs raisons : des stocks dérisoires, une finition très variable (écran avec des mauvais angles de vue et contraste pauvre) et des bugs à la pelle au lancement.

La firme indienne recommence toutefois à faire parler d’elle, après l’annonce et la démonstration de la mise à jour d’ICS sur la Adam, c’est maintenant au tour de l’Adam II de faire son apparition.

Toujours est-il que la firme indienne compte remettre le couvert avec cette fois-ci une version qui tournerait sur un processeur Texas Instrument 44xx, comme les dernières tablette Archos ou Motorola. Les rumeurs de Tegra 3 étaient donc infondées. Comme à son habitude le PDG (Rohan Shravan) nous parle d’éléments novateurs comme la « Modular Based Software Architecture ». Avant de tomber une nouvelle fois dans le panneau, nous préférons voir le rendu final et ne pas succomber aux sirènes du buzz.

On suppose que la technologie PixelQI sera toujours de la partie, mais pour cela il faudra surement attendre le MWC. La caméra rotative pourrait également être de la partie.

Ayant bataillé pendant de très longs mois sur Android 2.3 (Gingerbread), l’Adam II bénéficiera dès son lancement de la version 4.0 (Ice Cream Sandwich). Pour Honeycomb, Google avait choisi de ne livrer son code qu’à certains partenaires et Notion Ink n’en faisait pas partie. La firme indienne devait donc modifier profondément cette version prévue pour les smartphones pour obtenir un rendu convenable sur une tablette.

Source : Blog Notion Ink