Il y a quelque temps, je vous proposais le test des oreillettes a-Jays One+. Dans la catégorie des tests d’accessoires audio, dites bienvenue à l’enceinte mobile Blue Lagoon de Divacore.

Dicavore offre une gamme d’enceintes portables, les « boules » Snowball et Mojito sont le bas et moyen de gamme. Nous vous proposons un test du haut de gamme avec l’enceinte mobile bluetooth et kit main libre Blue Lagoon.

Pour réaliser ce test, nous passerons en revue le packaging, les caractéristiques audio et main libre et pour finir les usages de l’enceinte. Mais pour ce faire une idée de quoi on parle, voyons les caractéristiques brutes.

Caractéristiques techniques

  • Temps de charge 2 heures
  • Température recommandée 0°C – 40°C
  • Signal/Bruit 70 dB
  • Puissance sortie 3.2 W
  • Puissance de charge 5V+/-0.5V
  • Poids net 99.4 g
  • Hauteur (enceinte ouverte) 65 mm
  • Hauteur (enceinte fermée) 49 mm
  • Fréquence Bluetooth 2.4 GHz
  • Fréquence 180 Hz à 18 kHz
  • Entrée L/R 380 mV
  • Diamètre haut-parleur 45 mm
  • Autonomie 12 heures
Sur le papier, l’enceinte est attirante, mais que vaut-elle dans la pratique ?

Packaging

L’enceinte est disponible dans un petite boite qui met très fortement en valeur l’objet. Dans un emballage cartonné, on trouve au centre l’enceinte dans un plastique transparent, elle donne l’impression de flotter. C’est assez simple mais efficace. Il n’y a pas à dire, un emballage peut faire choisir dans un mur d’accessoires chez votre revendeur, et celui là met son produit en avant. Au niveau des informations, peu de fioritures, les caractéristiques sont imagées par des icônes style iPhone.

Quand on ouvre l’emballage, on peut sortir par en haut un câble et une petite sacoche. Là pas grand chose à noter. Par contre, l’emballage intelligent pour mettre en avant l’enceinte est un peu difficile à extraire.

Donc pour le packaging l’impression est bonne. Même s’il ne servira pas pour le stockage est sera conservé juste le temps de la garantie. En même temps, la sacoche est là pour le stockage.

Caractéristiques audio

Le point vraiment important de cette enceinte est sa capacité audio. Et là, il n’y a pas à dire, j’ai été très agréablement surpris. J’ai considéré que cette enceinte est là pour donner du coffre à mon téléphone, mais pas pour remplacer une vraie chaîne Hifi. Pour cela, j’attendais en premier des décibels et un son clair pour entendre la radio sous la douche dans ma salle de bain. En plus de réaliser mes attentes, l’enceinte est bien plus utile que cela.

Au niveau du volume sonore, vous couvrez sans problème une conversation normale. Autant dire que sous la douche, l’eau ne couvrait pas ma musique, et même la radio était parfaitement audible. De plus, je pense que les réglages font que le son n’est pas au maximum, car même à font sur le téléphone, il ne grésille pas. Personnellement, je préfère limiter les décibels et allonger la durée de vie. Donc ça me convient.

Mais la vraie satisfaction vient de l’écoute de musique. Si le son en stéréo n’est bien sur pas supporté, la qualité des basses est vraiment là mais mérite que l’enceinte soit ouverte. Pour les médiums et les aigus, la qualité permet de profiter très agréablement de la musique. On ne va pas sentir la musique comme avec un casque mais on pourra par exemple faire découvrir à des amis la dernière trouvaille musicale.

Au final, cette enceinte couvre bien le rôle d’un accessoire mobile. La qualité d’écoute n’est pas parfaite, mais n’est pas détériorée pour permettre un usage fréquent. L’intérêt est que la qualité ne diminue pas avec la baisse de la charge. Maintenant, voyons ce qu’offre la fonctionnalité main libre.

Caractéristiques main libre

Nous sommes là dans le point faible de l’accessoire. Au niveau du fonctionnement, Divacore ne s’est pas trompé et propose ce qu’il faut pour un kit main libre. On connecte facilement l’enceinte en bluetooth au téléphone. Sur le coté, on trouve un bouton pour décrocher, raccrocher et varie le volume. Quand quelqu’un appelle, l’appareil sonne assez vite. Par contre, j’aurais inversé l’action de décrocher/ignorer. Pour décrocher il faut pousser le bouton vers la droite ou enfoncer le bouton pour ignorer. Et j’aurais tendance dans la précipitation à pousser, donc ignorer les appels.

Par contre quand vous décrochez, c’est une autre histoire. Il y a tout d’abord une petite latence, cela peut être gênant pour les appels. Au niveau de l’écoute, le kit main libre profite des caractéristiques de l’enceinte. On entend donc très bien le destinataire. Par contre, le micro, placé en bas vers un côté, impose de parler très clairement, à moins de 30 centimètres et en face. J’aurais attendu plutôt un micro multi-directionnel sur le dessus, permettant de poser l’enceinte sur une table et de parler sans trop se soucier de « comment » parler.

Sur la partie kit main libre, la qualité d’écoute ne compense pas la mauvaise facture du micro, et le téléphone seul est préférable pour être bien compris de son destinataire.

Usages

Donc vous l’avez compris, j’ai été convaincu de la qualité sonore de la Blue Lagoon. Mais en tant qu’enceinte mobile, elle doit répondre aux usages mobiles.

Au niveau de l’encombrement, Divacore a eu la bonne idée de la rendre repliable. Du coup, elle ne prend que peu de place et se glisse facilement dans la poche.

Au niveau de l’autonomie et du rechargement, l’enceinte est fourni avec un câble non standard qui permet, avec la seule prise mini-usb, de proposer un câble jack et de recharger l’appareil en même temps. Du coup, si vous ne profitez pas du Bluetooth, vous devrez avoir toujours votre câble à disposition. Que va-t-il se passer si vous cassez ce dernier ? Par contre, le mini-usb est une bonne idée, car j’ai pu recycler un ancien chargeur qui ne me servait plus.

Enfin, l’autonomie est au rendez-vous. Je pense que les 12 heures correspondent à l’usage sans Bluetooth, mais je ne l’ai pas utilisé assez longtemps. Avec le Bluetooth activé, on atteint les 8 heures en fonctionnement. On a bien une enceinte mobile autonome.

Conclusion

Au final, nous avons un produit de qualité. S’il n’est pas exempte de défauts, il réalise de très bonne performances dans ses usages principaux. Le problème pour le passage à l’achat est le prix. Conseillé à près de 60€, vous ne serez pas déçu de votre achat, mais encore faut-il avoir 60€ pour un accessoire. Si c’est le cas, foncez, l’enceinte en vaut le coup.

A propos du rédacteur : Pensez  à me suivre sur Google+ et sur Twitter.