Voilà une info insolite. Le FBI a déposé un mandat pour contraindre Google à débloquer un téléphone Android qui a été confisqué à un proxénète présumé.

Le fameux téléphone est un Samsung Exhibit II, un modèle Samsung sous Android dédié au marché américain. Heureusement pour Dears, le proxénète présumé, il avait mis en place un schéma de verrouillage. Le FBI sèche complètement face à ce système, et a donc demandé de l’aide à Google (Dears refuse de donner son schéma de déverrouillage bien sûr).

L’agent spécial Jonathan R. Cupina de la division de San Diego a donc émis un mandat afin d’autoriser Google à « fournir aux forces de l’ordre l’accès, y compris les informations de login et mot de passe, réinitialisation de mot de passe, et / ou le code par défaut du fabricant», les données GPS, l’historique de navigation ainsi que le contenu et la mémoire du téléphone.

Le tribunal de San Diego vient juste de valider la demande. Google va donc devoir fournir les informations nécessaires permettant d’accéder aux données.

Vous pouvez même consulter ce mandat sur ce lien.