Les Sony Ericsson Xperia Ray, Arc, Play et Mini Pro achetés chez SFR devront être mis à jour manuellement pour obtenir Ice Cream Sandwich, respectant ainsi les recommandations du constructeur.

Sony a mis en ligne il y a quelques jours un article expliquant le défi de passer d’Android 2.3 (Gingerbread) à la version 4.0 (Ice Cream Sandwich). Outre l’interface utilisateur retravaillée, les services fournis par Google sont toujours plus avancés et consomment logiquement plus de calculs et nécessitent plus de mémoire vive. Tous les modèles 2011 sont sortis avec 512 Mo de RAM. Or, le Linux user space, qui contient notamment le launcher ou le gestionnaire d’activités occupe 340 Mo. Il ne reste donc plus que 172 Mo pour des fonctions comme la caméra, la connexion 3G, le multimédia ou les améliorations Bravia Engine. Lorsque la RAM est inférieure à 40 Mo, l’activity manager va s’occuper de fermer les processus qui sont lancés selon leur priorité.

Ce défi a été relevé avec brio par le constructeur, car nous avons déjà vu des ROMs en bêta être proposées. Pour cela, les ingénieurs ont réduit l’impact mémoire des applications internes, mais ont aussi travaillé sur un assistant de Performances. Il permet de choisir manuellement quels services vous ne voulez pas que le smartphone utilise et ainsi libérer de la mémoire inutile.

L’article conclue en disant que c’est avant tout pour proposer la meilleure expérience d’Ice Cream Sandwich que ces informations ont été divulgées. Mais cela n’empêchera pas la sortie d’ICS sur ces terminaux. Or SFR a décidé d’annuler la mise à jour des Xperia Ray, Arc, Play et Mini Pro, car « Sony ne serait pas confiant quant à cette mise à jour ». Cela nous semble étrange, car les ROMs bêtas sont certes dépourvues de fonctionnalités, mais sont loin d’être inutilisables et continuent d’offrir une expérience utilisateur satisfaisante. L’opérateur au carré rouge renchérit en indiquant que « Sony prévoit que les mobiles upgradés en Ice Cream Sandwich qui seraient envoyés en SAV (pour diverses raisons) seraient restitués en version Gingerbread » !

Difficile de juger qui est fautif dans cette histoire, mais les possesseurs de ces smartphones achetés chez SFR devront utiliser PC Companion pour effectuer la mise à jour. Elle sera donc invisible pour le grand public, mais disponible pour les connaisseurs. Le message est d’autant plus dur à attendre que le Xperia Play est un téléphone dédié aux jeux… et que les vendeurs SFR ont souvent mis en avant cette possibilité de mise à jour.

Merci à Sylvain.