Créer un jeu massivement multijoueurs sur plateforme Android, c’est le pari fou dans lequel se sont lancées deux société Bordelaises de développement de jeux vidéos indépendantes, Tiki Move et Faeria.Studio.

Sélectionné au round 2 de l’ADC 2, R?nes MMORPG® Battle for the Dryanium n’en était alors qu’à sa version alpha. Aujourd’hui, la seconde phase de beta test est commencée, et vous allez pouvoir non seulement jouer, mais faire évoluer le jeu et participer à son amélioration.

Le jeu

Entièrement gratuit (free to play), il met en scène des magiciens dans un monde de type fantasy.

Les magiciens s’affrontent dans des combats 3D en lançant des sorts avec des runes (symboles) tracées par le joueur sur l’écran.
Les runes se tracent sur un pavé ressemblant à celui du déverrouillage par défaut d’Android (Dans quelques temps la gesture permettra de tracer vos runes n’importe où sur l’écran).


Le monde de Runes est pour le moment limité à 3 villes ouvertes dans lesquelles les joueurs peuvent s’affronter dans des arènes. A chaque combat vous apprenez de nouvelles runes, ou de nouveaux sorts.
Les sorts vous permettent d’attaquer, de défendre, de recharger votre magie, … Le système de combat permet de combattre jusqu’à 3 contre 3, ce qui transforme le jeu en véritable jeu de réflexions et de collaboration entre joueurs. En effet un joueur d’une équipe peut défendre un joueur blessé, alors qu’un autre attaque. Les fan des combats « à la Final Fantasy » vont adorer.

Le jeu va inclure le concept de permadeath, soit : la mort permanente. Dans certaines conditions votre personnage pourra mourir définitivement et il vous faudra en recréer un nouveaux. Un système de récupération de certaines caractéristiques serait apparemment prévu en créant l’apprenti de votre personnage.

Les joueurs pourront acheter et vendre des objets, et même commercer au sens large. On ne sais pas encore comment, mais le système économique promet d’être révolutionnaire.

Le système de quête est pour le moment inconnu, mais le monde évoluant au fil du temps et en fonction des actions des utilisateurs, elles seront originales et en constante évolution. Si vous finissez toutes les quêtes et que vous vous ennuyez, vous pourrez revenir jouer quelques temps plus tard quand de nouvelles quêtes seront apparues.

Un système d’events sera aussi mis en place à priori basé sur des tournois mondiaux, lesquels déboucheront sur des modifications de l’univers du jeu (ouvrant surement après cela de nouvelles quêtes, de nouvelles villes, …).

La beta privée

Le jeu n’est pour le moment pas complet. Il n’est possibe que de se battre dans des arènes, et gagner des sorts. Une release est prévue tous les quinze jours intégrant des corrections, et des nouveautés.

La beta est réservée aux 1000 premiers utilisateurs. La démarche de Tiki Move et Faeria est d’être proche des utilisateurs (c’est pour cela qu’ils se sont tournés vers Android comme nous le verront dans la publication d’un interview d’ici quelques jours). Un forum et un site est mis en place pour communiquer et remonter les bugs et remarques. Le budget de ces sociétés étant restreint, ils n’ont pas pu tester leur jeu sur tous les terminaux du marché. Donc plus il y aura de terminaux différents, plus cette beta sera pertinente.

Le jeu étant évidement encore en phase de conception, il n’est pas exempt de bugs, mais c’est aussi pour cela que la beta existe. Il faut avouer que pour le moment le nombre de beta testeurs est aussi très petit, ce qui ne favorise pas les rencontres dans les arènes.

Si vous désirez voire naitre et apporter votre pierre au premier vrai MMORPG sur mobile, alors foncez !

Le concept

A la lecture de cet article beaucoup ont dû se demander comment ce jeu avec son ambition pouvait être « free to play » ? Tout simplement parce que les deux sociétés sont des éditeurs indépendants, qui croient en ce qu’ils font et qui préfèrent avoir un modèle basé sur le service que sur une application payante.

Comme dans beaucoups de jeux actuels des « services » pourront être achetés (surement via le site internet dédié au jeu). La nature de ces services ne sont pas encore connus mais il nous a été précisé qu’il n’y aurait pas comme on le voit partout, d’objets ou de sorts rendant surpuissant l’acheteur et déséquilibrant la qualité du jeu.

Nous reviendront dans un second article sur ce jeu, car nous avons pu rencontrer les équipes Tiki Move et Faeria, qui ont partagé avec nous leur aventure Android. Beaucoup de développeurs se reconnaitront dans leurs craintes, espoirs et déboires avec notre plateforme préférée.

De plus : un évènement « rencontre et jeu » sera réalisé par les créateurs de R?nes dans la région bordelaise. Nous suivront bien évidement cette manifestation, et vous donnerons des précisions en temps voulu.

Pour particpier à la beta inscrivez vous sur http://runes-mmorpg.com