Quelques après avoir présenté la Microsoft Surface, une tablette sous Windows 8, Microsoft dévoile le nouveau Windows Phone 8. Windows Phone 8 est à l’image de OS X, c’est-à-dire, un système partageant le même core que Windows 8 : l’objectif est de simplifier l’expérience utilisateur entre les deux plateformes et surtout de faciliter le développement (en C++) avec des API partagés. Vous pouvez lire : Ce qu’il faut savoir sur Windows Phone 8 sur FraWin.

La prochaine génération de Windows Phone intègre un élargissement du support matériel, une révision de l’interface utilisateur, ainsi que de nombreuses fonctionnalités dont la gestion du NFC. Microsoft essaye d’apporter un maximum de fonctionnalités à WP8 afin de se mettre au diapason avec la plate-forme Android à quelques jours de la conférence Google I/O.

Oula, c’est fouilli !

Microsoft a fait le choix de sauter une génération avec WP8, en laissant tomber par l’occasion les anciens utilisateurs de Windows Phone 7.5. Ils pourront profiter tout de même d’une mise à jour « Windows Phone 7.8 » intégrant quelques nouveautés dont la personnalisation plus poussées des tuiles de l’interface Metro.

Côté développement, les applications Windows Phone 8 pourront être développées en « native » (C et C++) et également profiter des moteurs Havok Vision Engine, Autodesk Scaleform, Audiokinetic Wwise, de Firelight FMOD ainsi que de DirectX.

Pour avoir suivi la conférence en entier, je suis plutôt confiant dans la stratégie de Microsoft, néanmoins le chemin sera encore très long et semé d’embuches.

  • Pour continuer votre lecture : Ce qu’il faut savoir sur Windows Phone 8 

PS : Psssst, ils n’ont pas parlé de 4G/LTE ? Etrange…