[Mise à jour] Madfinger s’explique sur ce changement de politique : le piratage (voir en fin d’article)

Lancé début juillet, le jeu Dead Trigger est maintenant gratuit. Les premiers joueurs sont donc mécontents de ce changement tarifaire si rapide.

Avant de parler de la mise à jour de Dead Trigger en elle-même, parlons du changement tarifaire : passage de 0,99€ à la gratuité. Il faut savoir que sur le Google Play Store, une fois qu’une application devient gratuite, il est impossible de la remettre payante (une limitation bien étrange selon nous). Par ailleurs, le prix minimum est de 0,50€ ce qui limite les promotions et ne permet pas d’avoir des réductions aussi nombreuses et importantes que sur l’App Store (mais les applications y seront généralement plus chères).

Dead Trigger est sorti début juillet et bien qu’il était payant, il proposait du paiement in-app pour acheter certains objets. N’handicapant pas obligatoirement la progression, quelques personnes (autant sur iOS que sur Android) se sont toutefois émues de ce format.

Depuis vendredi, le jeu a été mis à jour en version 1.1.0 avec du nouveau contenu et a complètement changé de stratégie en devenant gratuit sous le modèle freemium. Nous avons alors contacté Madfinger (l’éditeur du jeu) afin d’essayer de comprendre ce virage. Malheureusement nos questions sont toujours sans réponse et le fait est que les premiers acheteurs (entre 50 et 100 000 tout de même) ont payé pour obtenir ce jeu « en exclusivité ».

Vous nous répondrez alors qu’il ne s’agit que de 0,99€, c’est-à-dire une bouchée de pain. Pour autant, nous sommes sur Android où le comportement des acheteurs est très différent des autres plateformes. En effet, sur l’Apple App Store ou encore sur le Windows Phone MarketPlace, les utilisateurs n’hésitent pas à acheter du contenu, avec des tarifs bien plus élevés. Sur Android, la stratégie qu’ont adopté les éditeurs est donc basée sur la publicité ou sur le modèle freemium (ou tenter le modèle payant, mais en ayant moins d’utilisateurs).

Ce n’est pas la première fois qu’un éditeur passe un jeu payant au format fremium, mais c’est (a priori) le premier à changer de modèle si rapidement et si brutalement. En effet, il n’a jamais été inscrit dans les communiqués de presse (autant pour la sortie du jeu, que la mise à jour) que le jeu allait devenir gratuit. Par ailleurs, les joueurs qui ont acheté le jeu n’ont droit à rien (pas de bonus, pas de contenu supplémentaire…).

Nous souhaitons ici mettre en avant le fait que la vente de logiciels sur le Google Play Store est extrêmement difficile. En ayant ce type de stratégie, les acheteurs potentiels pourraient craindre un peu plus les comportements des vendeurs et ainsi nuire à la plateforme. Google qui adopte toujours une position de liberté, va-t-il durcir ses règles à l’avenir pour éviter de tels comportements ?

[Mise à jour] Madfinger vient (enfin) de réagir avec ce message sur leur Facebook :

« En ce qui concerne la baisse de prix. La principale raison : le taux de piratage sur les terminaux Android, qui était incroyablement élevé. Dans un premier temps nous avions l’intention de rendre ce jeu disponible au plus grand nombre – c’est pourquoi il était aussi peu cher. […]

Nous n’avions pas osé le mettre directement gratuite, car nous n’avions pas l’expérience du format free-to-play. Cependant, même pour un euro/dollar, le taux de piratage était tellement gigantesque que nous avons finalement décidé de fournir Dead Trigger gratuitement.

Quoi qu’il en soit, Dead Trigger n’est pas un freemium, il a toujours été et rester un free-to-play, ce qui signifiera que tous les joueurs peuvent le terminer sans payer. »

Concernant la mise à jour en elle-même, voici le changelog (en anglais) :

The new update brings more fun, more blood, more gadgets. From now on players can:
* experience personally four new savage weapons (including two melees): Chain Saw, Lewis Heavy Machine Gun, Marine Engine with sharp-edged blades and Repeating rifle, a classic of the American West
* enjoy the new funny and handy gadget — the Head-Flator X100 enables to inflate the heads of zombies to XXL size and… Headshot!
* meet new zombie creatures — mutated mobsters or armoured SWAT members
* explore new fantastic environments — underground car park or secret research base institute
* try out new gadgets or get more money – reveal deadly survival arena, that is tailor-made for massacre of hordes of zombies
* visit Casino and try your luck with a slot machine
* and finally safe game data with cross platform cloud backup
This huge update brings Dead Trigger also to Adreno 205, including Sony Xperia Play !