Pour utiliser le système de vélos en libre-service de Lyon, les Vélo’V, AVélov est sans l’ombre d’un doute la meilleure application du Play Store.

AVélov

 

Depuis l’arrivée et le succès des Velib à Paris, de nombreuses municipalités ont décidé de lancer leur système de vélos en libre service. Mais certaines avaient déjà senti la tendance et n’ont pas attendu que le buzz s’opère dans la capitale. C’est notamment le cas du grand Lyon qui propose ses Vélo’V. Mis en service depuis 2005, le réseau s’étend sur les villes proches (Villeurbanne, Caluire-et-Cuire et Vaulx-en-Velin) et compte environ 400 stations.

Pour profiter de ce système de vélos, les smartphones sont un véritable atout, car ils permettent à tout de moment de connaître l’emplacement des stations, mais surtout d’en connaître la capacité. En effet, qui n’est jamais arrivé devant une borne vide ou une station remplie, vous obligeant à naviguer aux alentours pour trouver désespérément un endroit où garer votre vélo.

Vélo’V n’a pas choisi de développer une application Android officielle, mais référence uniquement AllBikesNow qui est disponible à la fois « sur i-Phone et Androïd » (comme on peut le lire sur le site officiel), développée par JCDecaux, mais qui n’est pas spécifique à Lyon. Cela laisse donc libre court aux développeurs tiers qui peuvent ainsi créer une application qui sera utile au grand nombre.

AVélov

Parmi ces développeurs, il y a Cyril Mottier, dont vous avez très certainement entendu parler dans nos DevTips/DevSharing. Grâce à sa connaissance approfondie d’Android (il est un Google Developers Expert), il nous livre une application à la fois simple, efficace et tirant parti des différentes fonctionnalités du système. AVélov vous donne accès à toutes les informations nécessaires pour « privilégier enfin le pédalage aux énervements dus à la recherche d’un Velo’V ou d’une place libre« .

L’interface sobre vous accueille avec trois onglets :

  • La liste des stations classées par arrondissement / ville
  • Vos stations favorites
  • Une carte affichant les différentes bornes (avec un très bel effet de clustering)
  • … et une recherche dans l’ActionBar

Pour chaque station, vous voyez le nombre de places restantes et le nombre de vélos disponibles. Vous pouvez également localiser l’emplacement (sur Google Maps ou une autre application compatible), calculer l’itinéraire ou encore regarder une Street View.

Tout en étant très simple, l’application vaut le détour car elle respecte les codes d’Android et fournit toutes les informations utiles pour utiliser le service Vélo’V.

La démarche de Vélo’V de ne pas fournir une application officielle est ici intéressante, car elle évite d’avoir une application au look inspiré d’iOS, avec des bugs divers et variés comme on le voit trop souvent dans ce genre de situations. Cela permet également aux développeurs d’avoir une visibilité, alors que le Play Store compte déjà plus de 700 000 applications.

Cyril nous a indiqué qu’une version pour le Vélib parisien était dans les cartons, mais n’était pas pour l’instant une priorité.