La boutique d’application de l’interface utilisateur Xiaomi (MIUI) a atteint 1 milliard de téléchargements en 391 jours. La marque continue ainsi son expansion.

1247497-xiaomi-mi-2-1

Xiaomi vient d’annoncer les derniers chiffres concernant l’installation de logiciels en provenance de son app store. Au total, la boutique en ligne, propre à la surcouche de Xiaomi Tech, a enregistré un milliard de téléchargements en à peine plus d’un an d’existence.

D’après The NextWeb, le constructeur chinois a gagné plus de 17 millions d’utilisateurs actifs depuis le lancement de MIUI et de sa boutique en ligne. Il a également enregistré 1,3 millions de recherches et 5 millions de téléchargements par jour. Xiaomi est ainsi devenu le propriétaire du cinquième app store le plus utilisé en Chine (sur les 200 existants).

Xiaomi, une entreprise vieille de seulement quelques années, a enregistré une croissance fulgurante. Au début de l’année 2013, la marque poursuivait son expansion avec un chiffre d’affaires record au premier semestre. Avec plus de 7 millions de modèles vendus entre janvier et juin, les revenus de Xiaomi ont atteint plus de 1,5 milliard de dollars, soit un montant supérieur au chiffre d’affaires revendiqué par la firme sur l’année 2012. Il est donc logique que la boutique en ligne de son interface utilisateur MIUI, installée d’office sur les smartphones Xiaomi (mais aussi potentiellement « téléchargeable » sur d’autres terminaux), rencontre elle-aussi le succès auprès des consommateurs.

Un site américain non-officiel de la Rom MIUI vient d’ailleurs d’être piraté. Le hacker, surnommé « Federal » a attaqué la page d’accueil du site et du forum sans endommager a priori le reste du site internet. MIUI, par son succès, commence ainsi à intéresser les cyber-criminels.

Capture d’écran 2013-08-30 à 11.44.10

Une expansion à venir ?

Etant donné la croissance que connaît Xiaomi ces derniers mois, on s’attend de plus en plus à voir le fabricant s’inviter sur d’autres marchés dans les prochaines années. Rappelons que la marque ne commercialise actuellement ses modèles que sur le marché chinois et sur des marchés voisins tels que Hong Kong et Taïwan. Mais sa toute récente revalorisation (à 10 milliards de dollars !) et la croissance de ses ventes pourraient la pousser à se lancer dans l’aventure de la Bourse, et se prodiguer ainsi un financement suffisant pour étendre sa chaîne de distribution et améliorer son niveau de notoriété dans les pays occidentaux. Enfin, autre signe de l’avenir prometteur qui semble attendre Xiaomi, on apprenait ce jeudi qu’Hugo Barra, chargé du développement chez Android, quittait le paquebot de Mountain View pour apporter ses compétences au constructeur chinois.

A noter que Xiaomi reviendra prochainement avec le Mi-3, modèle haut de gamme sur lequel les rumeurs vont bon train. Un format supérieur a été évoqué, avec une dalle d’au moins 5 pouces et 2 à 3 Go de RAM notamment.