Les terminaux mobiles sont de plus en plus souvent résistants à l’eau grâce à des certification IP5x. Seul hic : ces normes sont généralement appliquées à des appareils haut de gamme, ou au mieux positionnés dans le milieu du panier. C’est chez le Japonais Kyocera que l’on trouve désormais un smartphone résistant à l’eau et proposé à un prix de 140 dollars.

Kyocera

Baptisé Hydro Plus, le nouveau smartphone de Kyocera se déclare « phonephobian », soit téléphone amphibie, puisqu’il est certifié IPx5 et IPx7 pour ce qui concerne la résistance à la poussière et à l’eau. De fait, il peut être plongé jusqu’à un mètre de profondeur pendant 30 minutes, ce qui constitue l’atout principal de cet appareil par ailleurs modeste.

Les caractéristiques générales du Kyocera Hydro Plus sont loin des smartphones waterproof que l’on connaît actuellement, parmi lesquels figurent notamment les Xperia Z de Sony, nettement plus onéreux. L’appareil de Kyocera se contente de son côté d’un écran IPS de 3,5 pouces pour une définition de 480 x 320 pixels, et embarque un processeur Snapdragon MSM8655 à 1 GHz couplé à 512 Mo de RAM. Pas beaucoup plus du côté du stockage chez lui, puisqu’il faudra se contenter de 2 Go heureusement extensibles par le biais d’une carte micro-SD. Le smartphone, en photo, se contente d’un capteur de 3,2 mégapixels. Le tout tourne sous…. Android Ice Cream Sandwich.

A lire les caractéristiques ci-dessus, on constate que l’on a ici affaire à un smartphone aux caractéristiques que l’on pourrait aller jusqu’à qualifier de périmées. On le trouverait ailleurs sous la barre des 90 dollars, voire à beaucoup moins. Conservons à l’esprit que l’étanchéité à un prix, que le consommateur paie en concessions sur les performances globales du smartphone. Comme les autres terminaux de la gamme Hydro, le Kyocera Hydro Plus est réservé au marché nord-américain, mais rappelle une donnée : il reste possible de proposer un smartphone résistant à l’eau et à la poussière mais ne réclamant qu’un petit budget.