Le Nokia Normandy, alias Nokia X comme on le nomme désormais, devrait être annoncé dans le prochaines semaines. Alors qu’il apparaissait il y a quelques jours dans des listings en Indonésie, le voici qui revient aujourd’hui chez l’organisme de certification des télécoms malaisien. Un indice sur sa commercialisation ?

Nokia Normandy

À quelques semaines du Mobile World Congress de Barcelone, le Nokia X se montre de plus en plus régulièrement, mais toujours dans les mêmes zones du globe. Le terminal du Finlandais, intéressant en ce qu’il tourne sous Android, a déjà été aperçu dans les colonnes de l’organisme des télécoms indonésien. Aujourd’hui, c’est dans celles de la certification télécom de Malaisie que le Nokia X fait une nouvelle entrée.

Une occurrence, c’est un indice, mais deux, c’est plutôt un faisceau naissant. D’après les différentes apparitions du Nokia X, le smartphone devrait être prioritairement commercialisé en Asie du Sud-Est. Volonté de viser les pays émergents ? Entre des caractéristiques d’entrée de gamme et certains bruits de couloir voulant que le terminal soit intégré à la gamme Asha, l’hypothèse se tient. On parle en effet d’un processeur Snapdragon (200 ?) double-cœur cadencé à 1 GHz, de 512 Mo de RAM, d’un capteur photo de 5 mégapixels, mais aussi d’un écran de 4 pouces ne dépassant pas une définition de 854 x 480 pixels. Le tout serait propulsé par une batterie de 1500 mAh. La question principale reste celle du système d’exploitation : si l’on s’accorde à penser qu’il s’agira d’un fork d’Android, on ignore sur quelle version de l’OS Nokia s’appuiera, même si les 512 Mo de RAM de l’appareil suggèrent KitKat (Android 4.4), la dernière mouture du système d’exploitation étant conçue pour fonctionner avec peu de mémoire vive. La confirmation de ces caractéristiques ne devrait plus tarder, Nokia ayant prévu une conférence au MWC le 24 février prochain.