Derrière ce titre se cache le prochain téléphone du géant Boeing, un smartphone conçu pour être inviolable. 

boeing_black_smartphone_product_card-730x768

Boieng vient de présenter son smartphone « Black ». Un smartphone Android équipé d’un écran de 4,3 pouces, qui pèse 170 grammes, avec une capacité de batterie de 1590 mAh et du double-SIM. Le double-SIM n’est pas signature d’un constructeur chinois : ce « Black » est capable de gérer de nombreuses bandes de fréquence.

Vous l’aurez compris, c’est un smartphone ultra-sécurisé.  Chiffrement de données, bandes de fréquence militaires… Cet appareil est destiné aux entreprises et pouvoirs publics américains. « Les communautés américaines de la défense et de la sécurité ont besoin d’avoir un accès sécurisé aux données pour accomplir leur mission« . Point de Google Apps, il s’agit d’un fork d’Android avec un travail sur les couches basses de l’OS.

Le Boeing Black « est conçu pour être « inviolable ». Les jointures sont scellées avec de la résine époxy et avec des vis, et la « tête sera couverte de telle façon que toute tentative de désassemblage sera identifiée (…). Toute tentative d’ouverture forcée de la coque de l’appareil déclenchera une fonction effaçant les données et les logiciels contenus dans l’appareil et rendra l’appareil inopérant« .

Le Black 007 en somme. James Bond doit être ravi.