Les pressions de Google auprès des constructeurs pour limiter la fragmentation des versions d’Android ont enfin payé. MediaTek annonce qu’il va enfin publier les sources de ses processeurs pour supporter KitKat.

mediatek mt6595 octa-core octo-core cpu processeur

La raison pour laquelle bon nombre de téléphone chinois n’ont jamais passé Android 4.2.2 va enfin disparaître. MediaTek a en effet annoncé qu’il va diffuser les sources (ou drivers) de ses processeurs afin de leur faire supporter Android 4.4.2. C’est en tout cas ce qu’affirme le site China Mobile Mag, qui pense que cette mise à jour sera disponible auprès des constructeurs de téléphone avant la fin du mois. Elle concernera l’essentiel des processeurs de la marque taïwanaise, dont le MT6589, le MT6582 ou encore le MT6592. Concrètement, les utilisateurs de téléphones de marques bon marché telles que Wiko, ZTE, Acer, Archos ou dans une moindre mesure Huawei qui étaient bloqués sur la version Android 4.2.2 pourront peut-être passer sur Android 4.4.2 dans les prochain mois.

Cette décision de MediaTek n’est pas un acte de bienfaisance pour ses consommateurs. Elle répond en fait à la décision de Google de refuser la certification GMS d’un smartphone Android si celui-ci ne propose la dernière ou avant-dernière version de son OS. Rappelons qu’au début de l’année KitKat n’était installé que sur 1,8 % des terminaux tournant sous Android, et dépassait à peine les 5 % à la fin mars. Avec la récente décision de MediaTek, il y a de bonne chance que ce chiffre ait énormément gonflé d’ici la fin de l’année.