Une entreprise californienne, Rufus Labs, développe actuellement un appareil hybride qui se porte au poignet. L’objet a presque autant de fonctionnalités qu’un smartphone.

Capture d’écran 2014-04-10 à 12.56.15

Drôle de projet que ce Rufus Cuff. S’agit-il d’une montre ? D’un bracelet ? D’un téléphone et d’un bracelet ? Difficile à dire. Sorte d’hybride, de mélange de tout cela, la manchette s’avère être un projet assez intéressant. Surtout, il possède ce que les autres appareils qui se portent au poignet n’ont pas : c’est un véritable « communicator » comme on peut en voir dans les films de science-fiction.

L’appareil est en cours de financement chez Indiegogo et ses responsables espèrent pouvoir le produire d’ici septembre 2014. Il possède un écran tactile de 3 pouces pour des dimensions 79 x 54 x 11 millimètres, et un processeur signé Texas Instrument. Il est équipé d’un stockage interne de 16 Go, d’une caméra frontale, d’un micro, et d’un haut-parleur. Niveau connectivité, on y trouve du Bluetooth 4.0, du Wi-Fi, un accéléromètre et un gyroscope. L’appareil fonctionne sans carte SIM mais est directement relié à un smartphone. Il peut recevoir des appels vidéos, envoyer des sms ou des mails, et avoir accès à la navigation Internet. C’est également un tracker d’activité (calories éliminées, pas et kilomètres effectués) et un lecteur mp3 puisqu’il est possible d’y stocker et de jouer de la musique.

Autre atout très intéressant : il lui est possible d’avoir accès à toutes les applications du Play Store puisqu’il est équipé d’Android KitKat, ce qui le rapproche encore plus d’un smartphone et l’éloigne de la simple utilisation d’une montre connectée. Si le financement de se produit se passe bien (33 000 dollars ont été trouvé sur les 250 000 nécessaires), le Rufus Cuff sera proposé à 229 dollars. La livraison est prévue pour septembre, à condition que sa production ne prenne aucun retard.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid