Google va bientôt mettre à jour Android de façon à mieux surveiller et contrôler le comportement des applications installées sur son téléphone. D’ici quelques jours l’option « Vérifier les applications » devrait bénéficier de mécanismes de surveillance accrus.

Screenshot 2014-04-09 at 17.15.06

En fait, Google va diffuser sur la majorité des téléphones Android une mise à jour de sécurité repérée en février dernier. Il s’agit d’améliorer la fonction « Vérifier les applications », présente dans le menu Sécurité des paramètres du téléphone. Auparavant, cette option de sécurité se contentait simplement de vérifier qu’une application ne profite pas de son installation sur le téléphone pour installer, en plus, des malwares. Le problème, c’est qu’une fois l’application installée, le système de sécurité d’Android ne regarde plus ce qui se passe sur le téléphone. Et si l’une des applications que l’on a installées est soudainement affectée par un malware (qu’Android n’aurait pas pu détecter parce que sa base de donnée ne référençait pas encore), alors il n’existe aucun programme pour prévenir l’utilisateur.

La mise à jour de sécurité que Google déploie actuellement va modifier le comportement de ce « Vérifier les applications ». Non seulement il va vérifier avant et pendant l’installation que tout se passe bien, mais il se chargera désormais de vérifier constamment qu’aucun malware ne se cache sur le téléphone. L’installation de cette mise à jour sera invisible pour l’utilisateur, puisqu’elle passera par une mise à jours des Google Play Services. La bonne nouvelle, c’est quelle concernera tous les utilisateurs d’une version d’Android supérieure ou égale à Android 2.3, soit leur très grande majorité.

Google précise enfin qu’en 2013, moins de 0,18 % des applications installées sur des téléphones Android ont déclenché un message d’avertissement de la part de ce système de sécurité inclus dans Android. Un moyen pour Google de faire entendre que les applications dangereuses sont finalement assez rare… Ou que son logiciel de sécurité n’est pas aussi performant qu’il l’annonce.