Les Google Glass Explorers ne sont que quelques milliers dans le monde, même si leur nombre croît de manière exponentielle, la faute à un système d’invitations que chaque propriétaire de lunettes peut distribuer autour de lui. Pour ceux qui ne connaissent pas d’Explorer, malheur : impossible d’acheter des lunettes. Ce sera bientôt possible pour une opération « flash » aux États-Unis le 15 avril prochain.

Google Glass

Les Google Glass fascinent ou effraient, mais ne laissent pas indifférent. Ces montures connectées, dotées dans leur dernière mouture d’une prise pour oreillette, sont dotées d’un prisme permettant d’afficher dans une fenêtre, au niveau de l’œil droit, des informations contextuelles, de capturer des vidéos ou des photos, de faire des recherches sur Internet… Des objets fantasmatiques accessibles à quelques privilégiés depuis près d’un an, dans le cadre du programme Google Glass Explorer.

Les porteurs de lunettes peuvent encourager leur entourage à les rejoindre. Pour une bonne raison : ils disposent de trois invitations à distribuer, auquel cas les trois intéressés doivent acheter en même temps leur paire de lunettes. Pour ce faire, il leur faut débourser 1500 dollars, sans les taxes qui s’y ajoutent (environ 10 %). Hors des États-Unis, la rengaine est toujours la même : à moins de parvenir à contourner la difficulté de la domiciliation dans le pays pour passer commande, c’est impossible – à moins d’avoir pu accéder au stock de Google Glass mis en vente par Qoqa la semaine dernière.

Avec une vente flash proposée le 15 avril prochain, toujours aux USA, n’importe quel Américain pourra s’offrir des Google Glass. La rumeur, lancée, hier, a été confirmée par Google dans la soirée. A partir de 6h du matin (heure du Pacifique), n’importe quel habitant du pays pourra donc acheter les Glass en passant par le site dédié aux lunettes. Aucune mention n’a été faite au sujet de stocks limités ou de restrictions quelconques, et des pré-réservations sont déjà disponibles. Quant aux autres pays, Google s’explique ainsi : « À  l’intention de toute personne hors des États-Unis… nous savons. Désolé 🙁 Nous ne sommes simplement pas prêts à proposer les Glass dans d’autres pays« .

La disponibilité toujours plus large des lunettes de Google nous rapproche sensiblement de leur sortie auprès du grand public, indiquant qu’elles sont désormais prêtes à être utilisées par un plus grand nombre de technophiles. Et ce d’autant plus que version d’Android KitKat devrait leur être prochainement dédiée, apportant notamment aux lunettes des nouveautés d’importance, dont la compatibilité avec le Bluetooth 4.0 offrant une meilleure gestion de l’énergie.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid