Les Google Glass font l’actualité de la fin de la semaine, le projet sort du giron de Google X et Tony Fadell (le père de l’iPod) prend le relais. Enfin, le programme « Google Explorers » est suspendu.

tony-fadell-ipod-google

Tony Fadell prend la tête du projet !

Ivy Ross reste dans l’équipe, néanmoins Tony Fadell prend les manettes. C’est un des ingénieurs qui a conçu l’iPod, mais c’est surtout le co-fondateur de Nest – racheté par Google pour 3,2 milliards de dollars (2,3 milliards d’euros). Après ce rachat, il a rejoint Google.

Tony Fadell est à l’origine du dépôt de plus de 300 brevets, Business Insider l’a placé parmi les meilleurs designers, Fast Company parmi les meilleurs créatifs et la CNBC parmi les meilleurs « disrupteurs ». « Disrupteur »,  ce n’est pas une arme que l’on peut voir dans la série Stargate SG-1, c’est un mot issu de l’anglais pour désigner une personne capable d’avoir des idées non conventionnelles et fortement créatives pour créer une rupture.

Avec les premières expérimentations Glass nous avons pu innover et apprendre ce qui était important pour les consommateurs et les entreprises (…) Je serai aux côtés de Ivy pour intégrer cette expérience dans les futurs produits.

Bien entendu, Tony Fadell reste à la tête de Nest, qui est désormais une division de Google.

 

Google Glass + Google X, c’est terminé !

C’est loin d’être la seule « grosse » information, Google Glass sort de Google X. Ce que l’on appelle Google[x], ce sont les laboratoires secrets de Google. Les Google Cars, le Project Wing, le Projet Spheres, le Projet Tango… autant de projets nés dans ce laboratoire. Si Google Glass quitte cette section secrète de Google, c’est finalement une bonne nouvelle pour le projet

Plus sur le même sujet : Google[x] : le Google du futur se dessine dans un laboratoire

 

Commercialisation stoppée et programme d’explorateurs suspendu

Enfin, Google travaille sur un nouveau modèle, en attendant, ils ferment tout simplement le programme d’explorateurs (Glass Explorers). Pour rappel, ce programme permettait d’acquérir des Google Glass pour 1500 dollars, sur le site dédié www.google.com/glass – un programme à destination des développeurs et des entreprises, mais aussi des early-adopters.

programme-explorer-uk-royaume-uni

Intéressés par les Google Glass ? Il faudra attendre le « second modèle », avant la fin de l’année selon Google. Si vous êtes nostalgiques, vous avez jusqu’au 19 janvier pour acquérir les derniers modèles Google Glass.

Selon Google, il faut voir cette transition comme le passage d’un projet expérimental à un produit commercialisable. La nomination de Tony Fadell n’est vraiment pas une annonce anecdotique, les Google Glass restent un projet stratégique pour Google.