Malgré l’été, le monde de la mobilité continue d’évoluer, notamment chez Google, qui ne faiblit pas pour préparer une rentrée qui s’annonce chargée. Pendant ce temps, deux marques leaders se débattent dans des situations financières complexes : voici les informations qui ont marqué cette semaine du 6 juillet.

 

Sony reste dans le mobile

sony-logo

À voir les derniers résultats de la branche mobile de Sony et ses multiples vagues de licenciements, il est clair que la situation du Nippon côté téléphonie n’est pas au beau fixe… et ce n’est pas la réception plus que mitigée de son Xperia Z3+ qui pourra arranger les choses. Le CEO de la marque, Hiroki Totoki, s’est en tout cas exprimé sur le sujet cette semaine. Il a réaffirmé sa volonté de ne pas céder la division mobile de la marque, assurant : « nous ne partirons jamais du secteur mobile ». Certes, certes, mais ses déclarations sont pour le moins floues : on ne sait pas bien encore si cette division mobile sera encore tournée vers les smartphones et tablette, ou si elle investira son énergie dans les objets connectés en délaissant la téléphonie pure au passage.

Chez Samsung, le Galaxy S6 ne suffit pas

samsung-pay-04

Alors que le troisième trimestre est déjà bien entamé, Samsung publie ses premières estimations pour son deuxième trimestre financier (résultats non audités). Ce qu’il faut en retenir, c’est que malgré une sortie de Galaxy S6 et S6 edge au mois d’avril, c’est-à-dire en plein milieu de la période en question, le Coréen n’a pas retrouvé le chemin de la croissance comme on pouvait l’attendre – du moins au vu des estimations de ventes publiées ces dernières semaines. Il faut toutefois rappeler que la Deutsche Bank prévoyait il y a une quinzaine de jours la livraison de « seulement » 45 millions de téléphones d’ici la fin de l’année, une déception relative. Il faudrait, semble-t-il, accuser les prévisions de Samsung qui pensait écouler une petite quantité de Galaxy S6 edge au regard de ses ventes de la série, tandis que l’appareil aux bords courbés a rencontré un succès plus large que prévu. L’année n’est pas perdue pour autant : il faut tout de même se rappeler qu’un Galaxy Note 5 est sur les rails, de même que sa déclinaison Edge, prenant le nom de Galaxy S6 EDGE+… Et que la marque compte un catalogue de 138 mobiles en Inde, rien que ça.

La nouvelle version d'Android M Developer Preview est de sortie

android m logo

Sans crier gare, Google publiait cette semaine la nouvelle et 2e version d’Android M en Developer Preview, que l’on retrouvera en version finale d’ici l’automne prochain. C’est la première mise à niveau d’Android M depuis son annonce lors de la Google I/O de juin, et l’on y découvre quelques minces nouveautés. Parmi elles, des corrections de bugs évidemment, une nouvelle colonne d’icônes dans le tiroir d’applications, un affichage en mode paysage pour l’écran d’accueil sur la Nexus 7 et quelques petits ajouts bienvenus. On note la possibilité de gérer finement les éléments affichés dans la barre de statut ainsi qu’une option de partage et de suppression des captures d’écran dans la barre de notifications.

Dernières infos sur le OnePlus 2

OnePlus 2

Si vous croyiez savoir tout du OnePlus 2 la semaine dernière, vous étiez dans l’erreur. On ne peut pas dire que la jeune marque chinoise joue la carte du suspense, puisqu’elle a annoncé en début de semaine l’intégration à son téléphone de 4 Go de RAM DDR4, couplée évidemment au fameux Snapdragon 810 de Qualcomm. Et ce n’est pas tout : la firme, lors d’une session de questions-réponses, a précisé que l’on retrouvera une batterie de 3300 mAh dans le téléphone qui sera, nous promet-on, plus petit que le OnePlus One. Cela ne nous dit toujours pas s’il y aura plusieurs versions du OnePlue 2.

Les nouvelles Google Glass sont en route

google-glass-collection-titane

On en parle depuis de si longs mois que l’on n’était plus tout à fait sûrs de voir un jour revenir les Google Glass sur le devant de la scène. Et pourtant, les lunettes connectées de Google seraient actuellement en tests par les organismes de certifications télécoms américains. Il s’agirait d’ailleurs d’appareils cette fois tournés vers les professionnels, équipés en Intel Atom, avec un prisme plus confortable et une batterie… externe. Au moins de quoi assurer une autonomie confortable, même si le design en pâtira naturellement.