La distribution commerciale de CyanogenMod, CyanogenOS, veut compter dans le monde d’Android. Pour ce faire, elle compte miser sur l’un des marchés les plus porteurs du moment : l’Inde.

cyanogenmod

L’année 2016 sera celle de CyanogenOS. La distribution commerciale de la ROM CyanogenMod, l’équipe en charge de son développement l’a promis, sera présente dans de nombreux terminaux l’an prochain, du très entrée de gamme au premium. Quels seront les smartphones à l’embarquer ? On attend du moins Micromax, la marque indienne à la gamme Yu sous Cyanogen, Zuk, la marque dérivée de Lenovo, ou encore BQ, récemment entré dans la course.

D’après l’Economic Times indien, l’Inde constituera l’un des marchés phares de l’entreprise américaine. Son CEO, Kirt McMaster, a ainsi indiqué à nos confrères : « Nous allons nous développer en Inde de manière agressive, et vous pouvez vous attendre à voir beaucoup de nouveautés à nos couleurs l’année prochaine. Notre équipe de Bangalore compte 11 personnes, et va s’accroître pour atteindre 60 personnes à la fin 2016 ». D’après l’homme, ce seraient au moins six terminaux issus de marques nationales, et pour certaines d’ampleur internationale, qui sortiront l’an prochain. Il faut attendre bien plus sur le plan mondial.