En 2011, c’était l’époque de Gingerbread. C’était également l’époque où Google avait investi massivement le Mobile World Congress, avec un stand énorme – nous étions déjà là. Cette année, c’est plus discret, mais c’est loin d’être invisible. Google a investi les espaces extérieurs avec la reproduction d’un jardin Android et bon nombre d’animations. Nous sommes passés quelques minutes visiter tout cela, voilà un reportage photo (et vidéo).

c_Android-MWC-2016-DSC09124

Le stand était découpé en plusieurs parties avec les univers de la marque

c_Android-MWC-2016-DSC09139

On pouvait se faire faire un smoothie gratuitement, personnaliser des bouteilles et des badges (Androidify), découvrir quelques expériences de développement et même découvrir Cardboard et Play Music

c_Android-MWC-2016-DSC09142

Voilà le type de bouteille personnalisée

c_Android-MWC-2016-DSC09145

Avec de code, vous avez deux mois offerts à Play Music, c’est gratuit pour vous !

c_Android-MWC-2016-DSC09143

Voilà votre badge, vous avez bien fait de faire la queue pendant une heure !

c_Android-MWC-2016-DSC09136

Il y avait également des collectionneurs de pins, disséminés chez tous les partenaires d’Android : ZTE, Qualcomm, NVIDIA, LG, Alcatel, Mediatek… partout !

c_Android-MWC-2016-DSC09125

Et un smoothie ! UN !

c_Android-MWC-2016-DSC09140

Partout, les collectionneurs s’échangeaient des pins comme on s’échange des Pokémon dans les cours de récré (c’était plutôt en 1998, ça)

c_Android-MWC-2016-DSC09124

Le bugdroid chimiste ! Remarquez également, Google a mis en place des tables et des chaises pour favoriser un environnement de détente, les gens venaient ici pour leur meeting. Ingénieux !

c_Android-MWC-2016-DSC09146

« Tu l’as, celui-là ? »

c_Android-MWC-2016-DSC09128

« Je vais me faire un badge représentatif de ma personne »

c_Android-MWC-2016-DSC09147

Même la police s’y mettait !

 

Vous avez également quelques tweets de Hiroshi Lockheimer, le grand patron d’Android et de Chrome :