Strategy Analytics vient de publier un rapport sur les ventes de smartphones en Inde. Celui-ci met en avant une domination incontestable d’Android sur sa concurrence sur un marché très loin d’être négligeable.

Publicité Android One

Publicité Android One

Android se porte bien en Inde. Très bien même à en croire le dernier rapport de Strategy Analytics. Sur le deuxième trimestre de l’année 2016, les ventes globales de smartphones dans le pays ont augmenté de 19 % par rapport à la même période de l’exercice précédent, atteignant ainsi un total de 30,7 millions d’unités. Le système de Google représente une importante majorité de ce chiffre…

Selon les chiffres fournis par le cabinet d’études, il s’est vendu 29,8 millions de smartphones Android durant ces trois mois, soit 97,1 % des unités écoulées sur la période. Arrivent ensuite l’iPhone avec 0,8 million (2,4 %) et les autres avec 0,1 million (0,5 %). Cette tendance n’est pas nouvelle dans le pays, mais tend à se préciser et à s’approcher un peu plus encore du monopole Android. À titre de comparaison, il s’est vendu au deuxième trimestre de l’année dernière 23,2 millions de smartphones sous Android, soit 90 % de la masse totale d’appareils commercialisés à l’époque.

Des téléphones abordables

Plus qu’une question de goût, ce succès est en grande partie motivé par des tarifs bien plus abordables. Alors qu’en 2013, le marché était composé à 80 % de features phones « pour des raisons évidentes de coûts d’acquisition » selon inaglobal, les smartphones sous Android à petit prix sont de plus en plus nombreux. Outre les initiatives visant à baisser le prix de revient tout en conservant certaines exigences de qualité, comme Android One, on note également une volonté de certains constructeurs de proposer des appareils pour la moitié du prix d’un paquet de cigarettes en France.

À lire sur FrAndroid : Android One est désormais une réalité : le présent et l’avenir du programme en détail

Pourtant, la classe aisée locale semble également s’intéresser de plus près au système au petit robot vert. Alors qu’elle prisait tout particulièrement l’iPhone voilà quelques années de cela encore, on constate une baisse conséquente des volumes de vente de la firme à la pomme. En passant de 1,2 million d’unités vendues au deuxième trimestre 2015 à 0,8 sur la même période de 2016, l’iPhone affiche une baisse de près de 35 %. La faute à des prix trop élevés, un manque de présence physique (il n’existe aucun Apple Store, mais seulement des Authorized Mobility Resellers) et les trop faibles subventions des opérateurs.

Un marché loin d’être négligeable

Pour Google, c’est une excellente nouvelle qui ne peut que motiver sa volonté de s’investir sur la péninsule indienne. Il faut dire que l’Inde est actuellement le troisième marché en ce qui concerne les smartphones, derrière la Chine et les États-Unis. De quoi motiver les constructeurs à proposer toujours plus de modèles à petit prix, tout en tentant de tirer également vers le haut la qualité, ce qui devrait, en partie tout du moins, se ressentir également sur une échelle plus globale, à condition d’accepter parfois de passer par de l’import.