Comme chaque trimestre, Gartner vient de livrer son étude sur les ventes de smartphones s’étalant sur les trois derniers mois écoulés. Continuant sur sa lancée, Android continuer sa très bonne performance au détriment des systèmes d’Apple et Microsoft.

Android SUndar Pichai

Gartner vient de livrer ses chiffres concernant les ventes de smartphones dans le monde sur le second trimestre de l’année 2016. Le marché continue sa croissance et le principal acteur à en tirer parti n’est autre que le robot vert de Google, Android.

Le premium en berne

Sur la période, il s’est vendu selon Gartner 344 millions de smartphones, soit une hausse de 4,3 % par rapport à la même période de l’exercice précédent. Une minorité de constructeurs représentent néanmoins une grande majorité de ces unités écoulées et on retrouve sans surprise Samsung et Apple en tête de classement, suivis de près par trois marques chinoises : Huawei, Oppo et Xiaomi.

gartner-ventes-smartphones-q2-2016-vendeurs

Les marchés dits « matures », à l’exception du Japon, voient cependant leur demande décliner de 4,9 % et ces bons résultats sont davantage le fruit de l’explosion des smartphones dans les pays émergents, ceux-ci connaissant une hausse de 9,9 %. C’est le cas par exemple en Inde où les ventes ont augmenté de 19 % en peu de temps.

Dans l’ensemble, bon nombre d’utilisateurs attendent, comme chaque année, l’arrivée des flagships du second semestre avant de se décider, et la demande pour les smartphones premium ralentit en conséquence. Il n’est donc pas étonnant de voir que les constructeurs chinois, qui misent beaucoup sur l’entrée et le milieu de gamme, sont ceux qui évoluent le plus (à l’exception de Xiaomi).

Android mène la danse

Du côté des systèmes d’exploitation, Android est toujours le leader incontesté avec 86,2 % des parts de marché sur la période, soit près de 300 millions d’unités vendues. Cela représente une hausse de 4 % par rapport au deuxième trimestre de l’année 2015. De leur côté, iOS et Windows souffrent de cette concurrence en perdant respectivement 1,7 et 1,9 % de parts de marché.

gartner-ventes-smartphones-q2-2016-OS

Si l’on ne se fait pas trop de soucis pour Apple qui conserve tout de même près de 13 % des parts avec ses seuls iPhone à classer pourtant dans la catégorie « premium », cette chute est d’autant plus importante pour l’OS de Microsoft qui tombe à 0,6 de parts de marché, soit environ 2 millions d’unités commercialisées dans le monde sur trois mois. Une chute conséquente en comparaison des 8,2 millions du deuxième trimestre 2015.

Une tendance qui devrait perdurer

Le manque de nouveautés des smartphones premium et les bonnes performances des appareils d’entrée et de milieu de gamme devraient continuer à profiter à Android qui mise essentiellement sur les marchés émergents pour progresser. On notera par exemple la prédominance du système en Inde où plus de 97 % des utilisateurs ont préféré la solution de Google. Sauf nouveauté réellement révolutionnaire d’ici la fin d’année (ce qui ne semble pas être le cas pour les iPhone 7 et 7 Plus), cette tendance devrait donc se confirmer sur les prochains mois. Gartner rappelle d’ailleurs qu’Apple en est à son troisième trimestre consécutif à subir un ralentissement de ses ventes.