Ce n’est pas un canular : ce smartphone existe bel et bien. Un Googler français s’est intéressé à cette histoire et a pu mettre en évidence tout un système de triche avec un smartphone Android.

pocketaces_by_niixy

Elie Bursztein est diplômé de l’école EPITA, et il est désormais chez Google dans un service dédié à la sécurité et tout ce qui touche à la fraude. Après avoir découvert l’existence d’un smartphone pour tricher au poker sur un forum, il a réussi à mettre la main sur un de ces fameux modèles et il explique son fonctionnement sur son blog. L’histoire est fascinante et démontre l’existence d’un marché de la triche avancée.

L’appareil est capable de lire à distance les cartes d’un paquet, si vous avez du mal à l’imaginer, visionnez la vidéo ci-dessus. Sur le marché noir, des appareils Android sont ainsi vendus jusqu’à 6000 dollars. Elie Bursztein a réussi à mettre la main sur un appareil, vendu 1500 dollars en Chine.

smartphone-android

8 Go de stockage et 1 Go de RAM, d’un point de vue extérieur : cet appareil n’a rien de spécial. Pourtant, il intègre des composants dédiés ainsi qu’une puce dédiée, sans parler d’une modification du kernel Android et une suite d’apps. Notez que ce n’est pas seulement le poker qui est visé, mais de très nombreux jeux de cartes sont intégrés dans l’appareil.

Comment cela fonctionne t-il ?

Sur le côté du smartphone se trouve une caméra cachée où le filtre infra-rouge a été retiré, avec un total de 3 LED. L’idée est d’absorber les tâches d’encre que l’on retrouve sur les côtés des cartes afin de pouvoir les identifier. Il faut donc un paquet de cartes marquées pour que cela fonctionne. Ce processus de marquage laisse un signe très subtile mais visible : les coins des cartes sont légèrement coupés.

led

interface2

interface

Dans la capture d’écran ci-dessus, le résultat est « H6, J8 » avec le type de jeu « 1016 » et le nombre de joueurs (2), ce qui implique que la carte du dessus du paquet est le six de cœur et la seconde est le huit de carreaux. Le reste de l’opération se passe du côté du logiciel, ce qui demande une intégration logicielle poussée, c’est pour cela que le smartphone est fourni avec un kernel modifié et une version d’Android sur-mesure.

lecture

Pour rendre l’opération la plus discrète possible, les paquets de cartes fournis sont encore scellés, comme vous pouvez le voir plus bas.

jeudecarte

Pour terminer, la démo vidéo ci-dessous vous montre précisément le fonctionnement de l’appareil, qui est capable de lire les cartes qui vont sortir du paquet. Ce qui est plutôt surprenant de découvrir : un système de triche complexe qui doit déjà être utilisé dans de nombreux pays, dont la Chine. Fascinant.