Alors que Xiaomi et Apple régnaient sur la Chine, ces deux mastodontes ont été éjectés du podium par OPPO et Vivo. Le roi est mort, vive le roi !

Les chiffres des ventes de smartphones en Chine viennent de tomber et ils sont le parfait exemple qu’en un an, un marché peut énormément évoluer !

Les rois déchus

En 2015, Xiaomi régnait en maitre en Chine avec 14 % des parts de marché, mais une fois ces chiffres détaillés par modèle, c’est Apple qui faisait sa loi avec l’iPhone qui était à la première place des smartphones les mieux vendus.

Pour 2016 les résultats sont tout autres, le trio de tête est cette fois-ci composé d’Oppo avec 22,9% de parts de marché, de Vivo et de Huawei, seul survivant du trio de l’année dernière.  Avec le R9, Oppo détient aussi le smartphone le plus vendu avec 4 % de parts de marché pour 17 millions d’unités écoulées tandis que l’iPhone 6s termina l’année à 12 millions et 2 % de parts de marché.

La bonne affaire est bien évidemment pour OPPO qui, en plus d’être premier, possède également Vivo, deuxième du classement.

Comment expliquer ces changements ?

Si l’on en croit l’analyste Neil Shah, directeur de recherche à Counterpoint, dont les propos sont rapportés par CNBC :

Les éléments clés qui ont influencé le marché du smartphone cette année sont la recharge rapide, les écrans OLED, de meilleures et plus grandes batteries et les doubles appareils photo. Mais la plupart de ces choses étaient indisponibles sur l’iPhone 6s. L’iPhone 7 Plus avait une plus grosse batterie et un double appareil photo, mais il était au-delà des moyens des Chinois à cause de son prix. Pour l’iPhone 8, la possible arrivée d’un écran OLED serait positive. Je pense que le prochain modèle sera un modèle clé pour Apple.

Neil Shah, directeur de recherche, Counterpoint

Cependant, comment expliquer les remontées fulgurantes d’Oppo qui a augmenté ses parts de marché de 109 % ? Neil Shah a aussi une explication :

Oppo s’est grandement concentré sur le design et les fonctionnalités clés comme l’appareil photo, la batterie et les matériaux. Cela l’a aidé à prendre de l’avance sur ses rivaux et à s’imposer dans l’esprit des consommateurs surtout chez les moins de 25 ans.

Neil Shah, directeur de recherche, Counterpoint

La Chine, marché stratégique du smartphone

Alors que la Chine est le pays le plus peuplé du monde, les constructeurs de smartphones en ont donc fait l’une de leur priorité. Mais force est de constater que les mastodontes que nous connaissons en Europe et en Amérique comme Apple, Samsung, LG ou Sony, n’arrivent pas à détrôner les marques nationales. Alors que la demande de smartphones a augmenté de 17 % dans l’empire du Milieu, 84 % du marché était détenu par des marques chinoises, malgré la baisse de 22 % des ventes pour Xiaomi. Ce dernier s’est essentiellement concentré sur l’Inde cette année, nouveau marché que l’ancien numéro 1 chinois essaie d’intégrer.