La nouvelle liste provisoire d’émojis compte encore plus de symboles et le consortium Unicode devra les départager d’ici mars 2018.

C’est au consortium Unicode d’établir le standard informatique du même nom, avec la lourde responsabilité de sélectionner les nouveaux pictogrammes qui apparaîtront sur nos écrans. Le dernier brouillon en date remonte à l’été dernier, avec 67 émojis divers et variés. Un premier tri a déjà été fait et, triste nouvelle pour les fans de l’étron pas content, il n’a pas été retenu. Outre ces suppressions, il y a aussi eu de nombreux ajouts, le dernier papier provisoire compte désormais 130 candidats !

On notera l’arrivée au casting de superhéros et leurs pendants maléfiques, mais aussi des bonshommes chauves, aux cheveux roux, aux cheveux blancs… Emoji 11.0 (uniformisation oblige) pourrait mieux représenter le corps humain : jambes, pieds, os, dent, les amateurs d’anatomie auront de quoi faire, encore faut-il que ces derniers soient acceptés par l’organisation, qui se réunira sur ce sujet très sérieux dès janvier 2018.

Donner un sens

Il est également précisé que les pictogrammes pourraient exister sous deux versions, représentant les directions gauche et droite (il s’agirait apparemment d’une simple symétrie). Cela pourrait donc offrir de nouvelles façons de s’exprimer.

Le consortium s’interroge également sur certaines combinaisons logiques qui pourraient créer de nouveaux symboles, comme le drapeau pirate. Dans tous les cas, la version finale d’Emoji et d’Unicode 11.0 sera dévoilée à la fin du premier trimestre 2018. L’intégration logicielle par les différents constructeurs aura lieu dans les mois qui suivent.

À lire sur FrAndroid : Vague de nouveaux émojis pour Unicode 11.0