D’après de récentes rumeurs, les prochains iPhone pourraient profiter d’un temps rechargement plus rapide. De quoi peut-être rattraper Android, qui propose la recharge rapide depuis 2013 ?

Source de l’image : iGeneration

Mise à jour du 07/05/2018 :

Suite aux nombreux commentaires à ce sujet, je précise qu’Apple propose déjà une solution de recharge rapide mais que celle-ci passe par l’achat d’un câble supplémentaire, contrairement à la quasi-totalité des autres constructeurs qui la proposent de base.

La nouveauté viendrait donc d’une recharge rapide accessible directement à l’achat sans frais supplémentaires.

Article original :

En 2013, il y a 5 ans déjà, Qualcomm lançait Quick Charge, la recharge rapide à destination des smartphones Android. Cinq ans plus tard, Apple ne propose toujours pas de fonction similaire. Résultat, une recharge deux à trois fois plus lente sur iPhone que sur la majorité des appareils Android. À titre d’exemple, après 1h de charge, l’iPhone X (qui se vend bien) aura récupéré 37 % de batterie. En comparaison, le OnePlus 5T, l’un des smartphones les plus efficaces du marché de ce côté-là, peut récupérer 93 % de batterie en 60 minutes.

Recharge rapide et USB-C ?

D’après des rumeurs venant de Weibo et relayées par MacRumors, Apple prévoirait une compatibilité avec la recharge rapide sur ses prochains modèles iPhone. Un port USB-C en amont permettrait une recharge de 18 Watts (contre 10 jusqu’ici) qui irait ainsi plus vite, avec le traditionnel port propriétaire Lightning au bout.

Jusqu’ici, les utilisateurs d’iPhone étaient obligés de feinter le système pour recharger plus vite leur appareil, en utilisant par exemple un chargeur d’iPad, légèrement plus puissant, ou carrément un chargeur d’iMac, à l’aide d’un adaptateur spécial.

Si ces rumeurs venaient à se confirmer, cela réduirait le fossé entre Android et iOS, en réduisant l’une des inégalités entre les deux supports.

À lire sur FrAndroid : Le duopole est en place, iOS et Android se partagent 99,6 % du marché des smartphones