Le Parrot ARDrone peut être contrôlé avec ARDroid sur la plateforme de Google.

L’ARDrone est un quadricopère pilotable depuis un smartphone ou depuis un PC sous GNU/Linux. C’est un appareil totalement innovant, pouvant même être comparé à un ovni sur son marché. Il est le fruit de plusieurs domaines : le modélisme, le jeu-vidéo et la réalité augmentée. Il intègre de nombreux capteurs, des caméras frontale et verticale et un altimètre à ultrason. La connexion avec « la télécommande » est réalisée en WiFi, mais ne nécessite pas de routeur. Il suffit simplement de s’y connecter depuis son smartphone. Deux carènes sont fournies afin d’effectuer des vols en intérieurs et en extérieurs. La portée moyenne est de 50 mètres et l’ARDrone vole de manière stationnaire à 6 mètres et peut atteindre 50 mètres maximum. Ce quadricoptère ne peut ni porter ni soulever des charges, car il peut simplement de voler. L’autonomie est assez faible car pour 1h30 de recharge, il ne sera possible de jouer que 12 minutes. Des réglages permettent d’augmenter ou de réduire sa vitesse, mais ne pourra pas excéder plus de 18km/h.

Le problème de l’ARDron est de n’être officiellement pilotable que depuis des périphériques de chez Apple : iPhone, iPod Touch et iPad. D’autres plateformes seront prochainement supportées, mais à l’heure actuelle aucune date n’est communiquée. L’entreprise met toutefois à disposition une API permettant le contrôle du quadricoptère. Depuis la version 1.5, il est possible de le piloter sur Android, c’est ainsi qu’est née l’application ARDroid.

Elle permet de :

  • Faire du streaming vidéo plein écran
  • Switch du flux vidéo
  • Gérer l’accéléromètre ou le multitouch
  • Calibration de l’accéléromètre
  • Choisir entre 2 modes de pilotes (débutant / pro)
  • Définir les paramètres (altitude max, lacet, …)
  • Assiette auto avant le décollage
  • Démarrage automatique du WiFi
  • Statut de la batterie
  • Signal WiFi
  • Horizon virtuel
  • Altimètre
  • Boussole
  • Prise de photos

Lors du lancement de l’application, si le téléphone est déjà connecté au drone, un simple clic sur « Démarrer » sera nécessaire. Si ce n’est pas le cas, vous devrez cliquer dans un premier temps sur « Reconnexion WiFi », qui cherchera alors un point d’accès WiFi ayant un nom commençant par « ardrone ». Les fonctionnalités sont équivalentes à l’application iOS, avec en supplément la prise de photos et les outils de navigation.

ARDroid est disponible gratuitement sur l’Android Market et nécessite Android 2.0.1+ avec une résolution d’écran d’au moins 800×480 :

ARDroid

ARDroid