Le contenu de l’Android Market peut-être filtré selon le type de contenu.

Il y a quelques semaines, les développeurs étaient invités à classer leurs applications, selon quatre niveau. L’objectif affiché est bien évidemment de permettre aux parents de s’assurer que leurs enfants ne téléchargent pas des applications « interdites ». En effet, il n’y a aucun contrôle sur le contenu sur l’Android Market. Par exemple, on retrouve des applications avec du contenu à caractère sexuel. C’est au développeur de juger le type de contenu, mais il ne fait aucun doute que des contrôles manuels doivent avoir lieu.

Cette indication était pour l’heure réservée à l’Android Market web : on peut voir sur chaque fiche un « avis sur le contenu ». De même, lors des recherches, on peut filtrer selon ce critère. Mais rien pour les tablettes et smartphones…

Si vous les avez oublié, voici un rappel des différents filtres mis en place :

Tous

Les applications de cette catégorie ne doivent pas collecter les données de localisation de l’utilisateur ni afficher du contenu potentiellement choquant. Ces applications ne doivent partager aucun contenu généré par l’utilisateur ni comporter des fonctionnalités de réseau social.

Niveau 3 – Large

Les applications de cette catégorie peuvent comporter des images de fiction (dessins, etc.) d’une violence modérée, ainsi que d’autres contenus potentiellement choquants. Ces applications peuvent collecter les données de localisation de l’utilisateur pour lui fournir des informations personnalisées en fonction de sa position ou améliorer son confort d’utilisation. Toutefois, elles ne doivent pas partager ces données avec d’autres utilisateurs. Elles peuvent inclure certaines fonctionnalités de réseau social. En revanche, elles ne doivent avoir pour objectif principal de permettre aux utilisateurs de se trouver et de communiquer entre eux.

Niveau 2 – Modéré

Les applications de cette catégorie peuvent comporter des contenus à caractère sexuel, des images extrêmement violentes de fiction ou réelles, des grossièretés ou de l’humour cru, des contenus faisant référence à la consommation de drogues, d’alcool et de tabac, des fonctionnalités de réseau social, ainsi que des simulations de jeux d’argent et de hasard. Ces applications peuvent collecter les données de localisation de l’utilisateur à des fins de partage ou de publication avec l’accord de l’utilisateur.

Niveau 1 – Strict

Les applications de cette catégorie peuvent être axées sur ou comporter de nombreuses références à caractère sexuel et du contenu suggestif, des images violentes, des fonctionnalités de réseau social, des simulations de jeux d’argent et de hasard, ainsi que de nombreuses références aux drogues, à l’alcool et au tabac. Ces applications peuvent collecter les données de localisation de l’utilisateur à des fins de partage ou de publication avec l’accord de l’utilisateur.

… Cette fonctionnalité vient d’arriver sur l’Android Market pour téléphones, via la version 2.3.6. On y accède depuis le menu des Paramètres. On peut donc fixer le niveau de filtrage. Pour qu’il soit pris en compte, il peut être nécessaire de redémarrer l’application.

Il est possible de mettre en place un code PIN avec 4 chiffres. Une fois le niveau de filtrage validé, il faudra réécrire ce mot de passe, pour pouvoir éditer le niveau d’autorisation.

C’est aussi disponible pour les tablettes sous Honeycomb :