La fin d’année arrive… plus que 11 jours avant Noël, si vous n’avez pas encore dépensé tout votre budget, il est grand temps de lire ce guide d’achat tout chaud.

Et si… vous choisissiez un smartphone sous Android pour Noël ? Il en est sorti des dizaines cette année, le choix est tellement important que notre aide sera la bienvenue, non ?

C’est partiiii !

Samsung Galaxy Nexus

C’est le troisième téléphone développé avec Google. Après le Nexus One et le Nexus S, il est, pour la seconde fois consécutive, réalisé conjointement avec Samsung. Catégorisé dans la partie “haut de gamme”, il est aujourd’hui disponible en exclusivité chez SFR. Cette exclusivité prendra fin après Noël, Bouygues Telecom l’a déjà prévu en janvier 2012. Légèrement embettant donc, si vous souhaitiez vous l’offrir pour la fin de l’année. Vous avez cependant une alternative : acheter le téléphone nu sur différents sites, comme Expansys ou Amazon Allemagne.

Proposé avec un processeur double-coeur à 1.2 GHz, ses principaux avantages ne sont pas forcément ses performances de calcul. Dôté d’un écran de 4.65 pouces avec une résolution de 1280 par 720 pixels, ce téléphone est, dans un premier temps, imposant et saura satisfaire vos yeux émerveillés. Le Galaxy Nexus est, surtout, proposé avec la dernière version d’Android 4.0 alias Ice Cream Sandwich. Cette version a été davantage travaillée pour améliorer l’ergonomie de l’utilisateur. Construit en collaboration avec Google, ce téléphone ne présente aucune interface constructeur – l’expérience pure Android – et vous serez toujours le premier à posséder la dernière version d’Android ! Alors, pour ce joli Noël, si vous avez le budget pour acheter le Galaxy Nexus en version “nu” ou que vous souhaitez le prendre chez SFR, foncez ! Sinon, il faudra attendre janvier pour qu’il soit disponible chez les autres opérateurs.

Samsung Galaxy S2

Qu’on se le dise, le Galaxy S II n’a toujours rien à envier à la concurrence : un excellent processeur dual-core Exynos cadencé à 1,2 GHz vous permettant de faire tout ce que fait un Galaxy Nexus, un système mis-à-jour et parfaitement optimisé, une interface Touchwiz enfin fluide et vraiment pratique. Bref, le Galaxy S II reste la référence de 2011 pour le grand public.

Mais le Galaxy S II, c’est aussi un smartphone pour les utilisateurs avancés malgré son image mainstream : sachez qu’il est très ouvert, rootable, flashable, personnalisable à l’envie. Contre toute attente, la star marketing de Samsung est devenue le porte-étendard de la philosophie ouverte d’Android.

Aujourd’hui, ce smartphone, qui passera sous Android 4.0, reste un excellent choix pour les fêtes, surtout qu’on le trouve maintenant à bon prix nu, jusqu’au symbolique 1€ avec forfait.

HTC Sensation XE


Vous n’aimez pas Samsung ? Soit, c’est un choix. Dans ce cas là, vous pourrez vous tourner du côté d’un autre constructeur qui a su prendre la vague Android dès le début et a déjà fait ses preuves : HTC. Pour cela, nous vous conseillons le Sensation XE. Possédant un processeur Qualcomm double-coeur à 1.5 GHz, vous l’aurez saisi, c’est là encore, un téléphone haut de gamme. En réalité, il est à peine meilleur que son prédécesseur, le HTC Sensation. Pourquoi donc avoir sorti un nouveau téléphone pour si peu de différences ? En début d’année, HTC a signé un partenariat avec Beats, la fameuse marque qui fait fureur de nos jours. La nouveauté est donc ici l’introduction des écouteurs intra-auriculaire Beats by Dr Dre. Vendu séparément à 150 euros (outch!), ils remplacent donc les écouteurs (très) bas de gamme de HTC. Reprendre du vieux pour faire du neuf ? C’est un peu le cas. Mais si vous êtes amateur d’HTC, de son interface Sense et que vous voulez un téléphone puissant, c’est par ici que ça se passe.

Sony Ericsson Xperia Ray

Un excellent smartphone qui mêle à la fois élégance et rapidité. Avec un design minimaliste, il se forge une identité propre qui le fait reconnaître parmi 100. Son écran de 3,3 pouces lui confère un format très mobile, mais Sony Ericsson n’a pas lésiné sur la qualité, car les pixels sont quasiment invisibles à l’oeil nu.
Bien qu’il soit considéré comme un moyen de gamme, il se révèle être une bête de course au quotidien, car il répondra favorablement à toutes les tâches que vous lui donnerez.
Plutôt présenté comme ciblant un public féminin, il attirera une clientèle plus large à la recherche d’un excellent compromis.

Sony-Ericsson Xperia Arc S


Dans la famille Sony Ericsson, je demande le Xperia Arc S. Ce téléphone, ressemblant à deux gouttes d’eau à son petit frère, le Xperia Arc, est doté d’un processeur simple-coeur (1.4 GHz) et d’un bel écran LCD de 4,2 pouces (854 par 480 pixels). Ce n’est donc pas une bête de course et Sony Ericsson aurait pu taper dans le haut de gamme en proposant, entre autre, un double-coeur. Ca ne semble cependant pas être le choix de S-E qui laisse les autres constructeurs s’entretuer pour savoir qui a la plus grosse, et choisit ici de continuer à mettre un pied dans le milieu de gamme. Proposé aux alentours des 300 euros, ce téléphone vous permettra de découvrir par exemple l’univers d’Android, sans pour autant se ruiner. Il est puissant et possède également une caméra de 8.1 mégapixels. Notez qu’à ce prix, le smartphone possède un port microHDMI. Il est livré avec l’interface de Sony Ericsson, UX.

Samsung Galaxy Note

Un tabletto-smartphone dans une sélection de smartphone ? Pourquoi, pas après tout : si vous craquez pour le Galaxy Note, il remplacera sûrement votre smartphone principal. Le Galaxy Note, c’est ce monstre de 5,3 pouces commercialisé par Samsung depuis peu qui fait de l’ombre à tous les smartphones de cette fin d’année.L’ombre, elle ne vient pas seulement de sa taille, mais surtout de ses caractéristiques techniques : propulsé par un processeur Exynos cadencé à 1,4 Ghz, vous permettant de jouer à tous les jeux disponibles sur l’Android Market et de regarder nativement des vidéos 1080p high profile, il est surtout le seul à posséder un écran d’une résolution de 1280 par 800 pixels. Préparez-vous à ne pas changer de smartphone avant longtemps si vous craquez : vous verrez les pixels chez la concurrence, qui tend à augmenter toujours plus la taille de l’écran sans améliorer pour autant la résolution.Enfin, comme son petit frère le GS II, le Galaxy Note passera sous Android 4.0 et sera donc équipé d’une interface hybride qui conviendra parfaitement à son positionnement dans la gamme des Androphones, à la frontière avec la tablette tactile.

Motorola RAZR

Motorola ! Exemplaire en matière de communication et de suivi de ses produits en terme de mises à jour, Motorola a toujours réussi à convaincre et péréniser ses clients sur Android. Quoi ? C’est faux. D’accord. L’année 2011 n’a pas été convaincante pour Motorola. Pas de suivi des mises à jour pour Android ce qui pose ainsi un problème majeur dans l’évolution de son smartphone au fil des mois (voire des années). Mais nous allons bientôt être en 2012 et nous croisons tous les doigts pour que l’entreprise américaine se relance. Rachetée par Google me dîtes-vous ? Seulement la branche “mobility” et les conséquences de ce rachat ne se verront que dans un futur lointain. Bref, passons et détaillons ce Motorola Razr (prononcez “Razor”). Dôté d’un grand écran de 4,3 pouces, c’est le dernier né de Motorola. Il est équipé d’un processeur cadencé à 1.2 GHz, double-coeur, et d’une caméra de 8 mégapixels. Ses atouts majeurs ? Sa finesse (7.1mm), une bonne solidité, une excellente finition. Comme toujours, malheuresement chez Motorola, son form-factor est très orienté pour un public masculin. Ses défaults ? Une faible résolution pour un écran de cette taille (4.3 pouces) et une interface Motoblur, toujours à retravailler. Bref, vous l’avez compris, ça n’est pas “the” phone qui fera trembler vos chaumières. Pas sûr non plus qu’il soit encore à jour dans 6 mois. Il est cependant disponible à 1€ chez SFR, et pour un téléphone double-coeur, c’est une bonne nouvelle.

ZTE Skate

Le moins puissant mais le moins cher. Le ZTE Skate est le smartphone d’entrée de gamme de l’année. Il possède, entre autres, un grand écran 4,3 pouces ainsi qu’une grande communauté. Le grand avantage de ce ZTE Skate, c’est sûrement sa flexibilité ! Vous allez pouvoir facilement le bidouiller, vous y installer ICS ou encore MIUI…

On peut le trouver à :

On ne va pas pour le cacher, le X8 date de l’année 2010. On ne vous cachera pas non plus que la dernière version Android est la 2.1, ça sera bel et bien la dernière. C’est un mini-téléphone comme il n’y a plus beaucoup de nos jours. Mais son réel avantage est son prix : 117€ nu. Il bénéficie ainsi encore d’un excellent rapport qualité / prix. C’est pour cette raison que nous avons décidé de le mettre dans notre guide d’achat. Il s’adresse donc à un public à petit budget, qui souhaite découvrir Android. Ne vous attendez donc pas à des miracles ! A noter qu’il a la possibilité de posséder Android 2.3 officieusement : une petite communauté persévère sur notre forum et saura satisfaire les bidouilleurs qui le souhaitent.

Acer Liquid Metal

Là encore, c’est du 2010. Décidémment. Cependant, ce téléphone est là encore, un bon rapport qualité / prix. Il possède officiellement Android 2.3 Gingerbread depuis quelques mois. Le Acer Liquid Metal a des performances relativement raisonnables, avec un processeur cadencé à 800 MHz, une bonne finition ainsi que l’interface Acer présente de base. Son écran est surement son seul point négatif, probablement parcequ’il est incurvé. Bref, là encore, si vous ne souhaitez pas mettre la moitié d’un SMIC dans un téléphone et que vous voulez découvrir Android avec l’avant-dernière mise à jour, n’hésitez pas.

Pour plus d’informations sur ces téléphones, n’hésitez pas à cliquer sur leur nom, vous serez redirigés sur le test complet que nous avons réalisé.