L’entreprise Valve a permis à son fondateur de rentrer dans le cercle assez privé des milliardaires. En effet, Valve est désormais valorisée à plus de 3 milliards de dollars, son gérant et co-fondateur – Gabe Newell – possède une fortune de plus de 1,5 milliard de dollars (soit à peu près 50%). Ce qui lui permet d’atteindre la 854ème place du classement Forbes. Pas mal dans le secteur du jeu vidéo.

Mais Valve, ce n’est pas que Half Life ou Portal, c’est avant tout la plateforme Steam. C’est une entreprise très dynamique qui a lancé dernièrement une application Android, qui permet de toujours être connecté à sa communauté de joueurs mais également de ne pas louper les différentes offres ou promotions. Afin de lancer ce nouveau service « mobile » dans les meilleures conditions, Valve avait décidé de lancer une toute petite période de beta-test ouverte pour vérifier que les serveurs allaient bien tenir. Sur mobile, la connexion constante en 3G ou WiFi peut rapidement transformer l’application en usine à gaz, bien que Steam nécessite d’être constamment connecté (comme sur le client PC). Le « chat » étant la fonction la plus utilisée… Valve va donc continuer à faire évoluer son application en exploitant la fonctionnalité de connexion à deux étapes afin d’améliorer la sécurité et en améliorant « l’expérience mobile » avec du contenu adapté au format mobile.

Concernant les jeux, nous vous avions annoncé que le portage de Portal avait débuté. Ce teasing venait d’ingénieurs russes plutôt… doués. L’équipe juridique de Valve est donc intervenu pour bloquer ce développement « illégal » même si l’initiateur du projet a fait plusieurs demandes d’autorisation à Valve, bien avant que le développement ne commence.

A priori, Valve n’a pas l’intention de se lancer dans le marché du mobile, aucun portage de jeu PC/PS3/XBOX et aucun développement de jeu ne sont prévus.

Pareil pour la Steam Box, une console de jeu basée sur des composants PC. Valve a annoncé qu’il ne fallait pas attendre de console, les quelques tests internes étaient très loin d’un produit commercialisable.