Ford et les autres adhérents de sa plateforme open source Smart Device Link vont pouvoir afficher Waze sur leurs écrans.

Pour beaucoup, Waze est le système de navigation le plus efficace. Son fonctionnement communautaire et son algorithme uniques permettent d’esquiver, dans la mesure du possible, les bouchons. Et quand ça roule, les radars (sous forme de zones de danger) sont indiqués avec acuité. Bref, c’est devenu une aide indispensable mais, problème, Android Auto ne l’inclut pas encore dans son offre aujourd’hui (c’est prévu cette année) et donc, il n’est pas possible de projeter ses informations sur l’écran de bord de votre voiture.

Pourtant, la start-up israélienne a été rachetée par Google il y a maintenant 4 ans et elle compte pas moins de 75 millions d’utilisateurs actifs par mois. Mais tous lisent ses infos sur l’écran forcément limité de leur smartphone. 

Waze chez Ford, Peugeot, Citroën, Toyota…

Cela va changer sous peu : le consortium Smart Device Link — initié par Ford et adopté par Toyota, Mazda, Subaru, PSA et Suzuki — va l’intégrer parmi ses applications compatibles, suite à un accord annoncé lors du Mobile World Congress. Reste à s’armer d’encore un peu de patience avant l’arrivée effective de l’appli compatible. Du moins pour les heureux propriétaires d’un véhicule équipable, comme les Ford pourvues du système Sync 1 ou 3.

Les voitures en circulation pourvues du Sync 2 ne pourront recevoir Waze. La raison est que la fonction AppLink, qui permet la compatibilité avec les applications Smart Device Link, n’y est pas intégrée. Etonnamment, il est dans la première génération, mais Waze s’y affichera sous forme de pictogrammes, sans carte.

Par ailleurs, Renault avait aussi annoncé son intégration dans R-Link 2, mais c’était en fait via Android Auto, donc on attend toujours sa concrétisation.

Qui sera le premier ?

On ne sait pas encore quel sera le premier à proposer cette solution, mais une chose est sûre, 2017 devrait être l’année du déploiement de Waze tous azimuts dans les écrans de bord en 7 ou 8 pouces.

Lisibilité, commandes vocales, intégration dans la planche de bord rendront l’usage du complice de guidage de nombre d’entre nous bien plus agréable et ergonomique. Une bonne nouvelle pour les fans de cette appli de navigation qui pourrait aussi bénéficier de nouvelles fonctionnalités, comme le guidage vers une station service en cas de détection de niveau d’essence sur la réserve, grâce à la communication de l’appli avec le véhicule. En revanche, les plus réfractaires au partage de leurs données personnelles risquent de se montrer plus réticents.

À lire sur FrAndroid : 10 annonces incontournables du MWC 2017