Le marché de la messagerie instantanée est atomique : BlackBerry Messenger, Facebook Messenger, Google Talk, ChatON, Whatapps, Skype… et Kik Messenger. Ce dernier vient de dépasser les 30 millions d’utilisateurs et en profite pour mettre à jour Kik Messenger 6.0. Kik veut re-inventer le MMS.

Le fondateur de Kik, Ted Livingston, a annoncé que son service enregistrait environ 100 000 inscriptions par jour. C’est une véritable course à l’inscription qui se joue entre Kik et WhatsApp – ce dernier a franchi les 100 millions d’inscrits début novembre.

Kik Messenger veut nous effacer l’habitude d’utiliser des MMS et SMS. Afin d’y arriver, Kik Messenger doit offrir une meilleure expérience utilisateur, le tout gratuitement : plus de fonctionnalités, plus de capacités… Pour arriver à ce résultat, Ted Livingston a bien compris que son application devait rester simple « et stupide ».

Il ne joue pas à la course à la fonctionnalité, mais à la simplicité. Et enfin, il critique ouvertement la technologie HTML5 – « Le HTML 5, c’est nul ». Comme Tumblr et Facebook, il a pris le virage « natif » pour gagner en performances.

Sur Android, on reprochera à l’application de garder une interface très « iOS ». Les éditeurs qui intègrent les guidelines Android sont malheureusement encore trop rares…

Vous utilisez autre chose que Google Talk ?