Carlos Slim vient d’investir plus de 40 millions de dollars dans la société fondatrice de l’application Shazam.

shazam_news624

C’est ce que l’on appelle une « success story ». Shazam, l’application qui reconnaît les chansons qui passent au bar du coin de votre rue, rêve d’atteindre des sommets. L’homme le plus riche du monde selon le classement Forbes, Carlos Slim, a récupéré une participation de 10,8 % dans la société britannique, valorisée à environ 400 millions de dollars. Cette participation équivaut donc à près de 41 millions de dollars et correspond à l’un des tout premiers investissements du riche mexicain sur le sol britannique.

Carlos Slim, qui a construit sa fortune dans les télécoms en Amérique Latine, pourrait booster le nombre de clients de la société anglaise en imposant l’application sur les smartphones vendus par son opérateur de télécommunications America Movil. Une aubaine pour Shazam, qui compte déjà près de 350 millions d’utilisateurs, dont 70 millions sont actifs mensuellement. En France, l’application compte environ 20 millions d’utilisateurs.

Le chiffre d’affaires de ce fleuron de l’économie britannique bénéficie d’une croissance très forte. L’application se rémunère en prenant des commissions lorsqu’elle redirige vers un site de vente en ligne comme iTunes.

De plus, Shazam a introduit récemment la possibilité de reconnaitre les musiques qui passent à la télé (sur les publicités notamment), en signant des partenariats avec des marques telles que SFR.

Quoi qu’il en soit, l’application risque fort d’avoir de la concurrence. Google a lancé récemment Sound Search, une application dont les fonctionnalités sont similaires à celles de Shazam.