Aperçue brièvement par certains utilisateurs, Bolt, l’application d’envoi rapide de photographies signée Instagram, n’est pas une chimère. Elle est même disponible dans quelques pays triés sur le volet.

bolt 2

Ce n’était donc pas un faux. Instagram, racheté il y a deux ans par Facebook, s’apprête à déployer une application d’envoi de photographies instantanées pour concurrencer Snapchat. Nommée Bolt, l’application viendra également marcher sur les plates-bandes de son propriétaire, qui vient tout juste de lancer Slingshot dans le grand bain. Et bien que dans la théorie, les deux applications se ressemblent, elles ne visent pas le même public. Pour son galop d’essai, Bolt sera dans un premier temps destiné à quelques marchés seulement : Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande et Singapour.

En effet, Bolt veut s’appuyer sur des échanges privés plutôt que public. C’est en fait déjà une chose que propose Snapchat – oui, rien ne vous oblige à tenir un journal public – mais l’utilisateur sera ici plus bridé qu’ailleurs. Il peut choisir 20 contacts à ajouter à ses favoris, et leur envoyer une photo ou une vidéo. L’utilisation expliquant le nom de l’application, elle se fait d’un seul geste via un avatar-bulle, en pressant rapidement pour prendre une photo ou plus longuement pour prendre une vidéo.

Le secteur de la photographie instantanée et/ou éphémère est véritablement pris d’assaut ces derniers temps, jusqu’à ce que les adolescents se tournent vers un autre usage de leur mobile, du moins.