En fait, ce n’est probablement pas une info. pour personne, mais nous n’avions pas eu le temps de consacrer d’article à la sortie de l’application Molib. Du coup, nous profitons de la sortie d’une nouvelle version pour pallier à notre manque.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore cette application, voici tout de même une présentation du logiciel.

Molib est une application qui permet de connaître en temps réel les stations de Vélib les plus proche de chez soi. Cette information ne vient pas seule puisque l’on peut connaître dans le même temps le taux d’occupation d’une station. En clair, c’est l’un des outils indispensables pour le citadin moderne.

Comme une bonne application doit savoir évoluer et se perfectionner avec le temps, je laisse Bertrand Lebonnois, concepteur de Molib vous exposer la liste des changements :

Bertrand Lebonnois1. Désormais Molib est ouvert sur les villes suivantes : Lyon, Marseille, Toulouse et Orléans en plus de Paris !
2. Plus besoin de GPS intégré ! Molib détecte automatiquement si le téléphone intègre un GPS et s’il n’en a pas, localise le téléphone grâce aux infos cellulaires par MyLocation fourni par Google.
3. Possibilité de basculer l’écran en mode horizontal ou vertical pour plus de confort visuel, comme sur un IPhone.
4. Quand l’itinéraire est demandé, Molib affiche la distance à parcourir et le temps estimé de parcours actualisé en temps réel.
5. Molib prends en compte les écrans tactiles avec la carte et affiche les informations concernant une station dès que l’utilisateur touche l’icône de celle-ci.

La nouvelle version béta est disponible ici : http://www.molib.fr/telecharger
Et la liste de tous les services ici : http://www.molib.fr/services
Enfin bref, voilà ou tout ce passe http://www.molib.fr.

Comme une vidéo vaut mieux que quelques mots :

Par ailleurs, s’il y a quelque chose qui ne pourra pas échapper à l’observation du lecteur, c’est l’aspect professionnel et abouti de ce logiciel. Ceci rappelle la problématique de la rétribution des développeurs. J’ai donc demandé à Bertrand Lebonnois la même chose que tout les acteurs du secteur demandent à Google depuis l’annonce d’Android :

Est-ce qu’il y a une idée de financement derrière , ou bien est-ce simplement une preuve et une extension de savoir faire ?

Voici la réponse de l’auteur de Molib :

Bertrand LebonnoisIl faut savoir qu’au départ c’était juste pour m’amuser et voir ce que l’on pouvais faire avec Android. Et puis j’éprouvais un vrai besoin de savoir où je pouvais trouver un vélo ou une borne à côté de moi. Si j’avais ce besoin, je me suis dit que d’autres l’avaient forcement. C’est du local search appliqué aux systèmes de vélos partagés. Cela va rendre un vrai service réellement pratique pour tout utilisateur de ce type de service, j’en suis sûr.
Molib est sous licence propriétaire et à terme, Molib sera vendu au téléchargement pour quelques euros, surtout pour rentabiliser l’hébergement. Mais surtout le développement de Molib m’a apporté un vrai plus à mon activité : de la visibilité, une ouverture supplémentaire (en plus du web : ma spécialité) et surtout des contacts avec des entreprises intéressées dans un domaine nouveau et en plein essor : la recherche locale (local search).