Dès lundi matin prochain, la CNIL et l’Inria vont dévoiler le résultat d’une enquête de trois ans qui a analysé les données transitant sur les smartphones Android par le biais des applications.

google play promotion

En fait, ce n’est pas la première fois que les deux entités se penchent sur la question des données stockées sur les smartphones. Une première étude sur le sujet avait ainsi été réalisée en avril 2013 mais elle se concentrait uniquement sur le cas des appareils et des applications iOS, après trois mois d’observation de leur comportement. Une seconde enquête, intitulée Mobilitics « saison 2 » et qui se concentrera sur les appareils Android sera ainsi dévoilée dès lundi matin prochain. Si l’on en croit le communiqué de presse de la CNIL, elle est le fruit de trois ans d’analyse de données « enregistrées, stockées et diffusées par les smartphones ».

Il est d’ailleurs toujours possible de consulter la première enquête sur les applications de l’iPhone sur le site de la CNIL. Elle permet de savoir à quoi s’attendre lundi prochain. On peut y lire : « Le projet Mobilitics a consisté à développer un outil capable de détecter et d’enregistrer les accès à des données personnelles par des applications ou programmes internes du téléphone (accès à localisation, aux photos, au carnet d’adresses, à des identifiants du téléphone, etc.) […]. Concrètement, la CNIL et Inria ont installé cet outil sur 6 iPhones appartenant au laboratoire de la CNIL. Pendant 3 mois, des volontaires de la CNIL ont accepté d’utiliser ces smartphones comme s’ils leur appartenaient. Il s’agit donc d’une démarche expérimentale portant sur un nombre limité d’utilisateurs et d’applications, qui, dans ce contexte déterminé, permet d’étudier dans le temps, l’évolution des accès aux données personnelles. » À l’époque, cette enquête avait permis de mettre en évidence le fait que les applications pouvaient accéder sans véritables barrières à l’identifiant unique de l’appareil, à sa position géographique ou à son carnet d’adresses. Réponse lundi prochain pour savoir ce qu’il en est pour Android.