La firme américaine Under Armour vient de mettre la main sur un joli pactole. Le spécialiste du vêtement sportif a en effet acquis deux des applications les plus célèbres dans le monde d’Android, Endomondo et MyFitness Pal.

Under Armour

Grosses emplettes pour Under Armour, que les sportifs adeptes des marques US connaissent certainement. Initialement spécialisée dans les vêtements dédiés au football américain puis ouverte aux autres disciplines, elle s’est régulièrement distinguée par une pratique assidue du sponsoring de sportifs. Elle vise aujourd’hui à « établir la plus grande communauté mondiale dédiée à la santé numérique et au fitness ». Pour ce faire, la marque est passée par deux achats simultanés : celui d’Endomondo et de MyFitnessPal, deux applications dédiées au fameux « quantified self », cette tendance à surveiller, analyser et quantifier l’activité chez les plus connectés. Prix de l’opération, 475 millions de dollars pour MyFitnessPal et 85 millions de dollars pour Endomondo. Fin 2013, Under Armour avait également mis la main sur MapMyFitness, une suite assez complète d’applications spécialisées dans le tracking GPS (itinéraires parcourus, temps d’activité, calories brûlées…) dans diverses activités physiques.

Under Armour

À ce jour, MyFitnessPal (Compteur de Calories en français), spécialisé dans le suivi alimentaire du mobinaute et dans la proposition d’exercices de cardio, revendique 80 millions d’utilisateurs dans le monde (dont 750 000 en France, selon les chiffres communiqués par l’app fin 2014). Endomondo, de son côté, privilégie le coaching sportif personnalisé via son application et son site web, avec une dimension sociale. Il recense 20 millions d’utilisateurs à l’international. À elles deux, et additionnées à MapMyFitness, ces apps représentent une communauté plus imposante que toute autre. Côté apps, un Runtastic dépassait en effet l’an dernier les 30 millions d’inscrits, tandis que Nike, fin 2013, revendiquait une communauté de 18 millions de sportifs au rayon des marques spécialisées dans l’équipement.

Pourquoi un tel rachat ? Visiblement en pleine expansion, Under Armour se taille avec de telles applications une image grand public, plus tournée vers le fitness que vers les sports d’équipe. On imagine quelques changement en termes de monétisation des apps, ou de préinstallations dans des terminaux mobiles ou objets connectés, voire une compatibilité avec de futurs vêtements connectés. Quoi qu’il en soit, les deux applications Endomondo (basée au Danemark) et MyFitnessPal assurent que rien ne changera pour leurs clients. Ainsi peut on lire les déclarations de Mike Lee, le CEO de MyFitnessPal, sur le blog du service :

Soyez assurés que votre expérience avec MyFitnessPal ne changera pas. Nos produits, services et équipe resteront les mêmes. MyFitnessPal restera gratuit, vous serez propriétaire de vos données et Under Armour ne les vendra jamais à des tierces parties. Nous continuerons également à assurer la synchronisation avec vos objets connectés et vos applications de fitness.