À un jour d’intervalle, les deux principaux benchmarks graphiques GFXBench et Basemark ES ont été mis à jour sur le Play Store. La nouveauté : le support de l’API Open GL ES 3.1 qui apporte de nombreuses nouveautés graphiques.

Basemark_ES31_Carousel_05

L’arrivée d’Android 5.0 Lollipop (et de l’Android Extension Pack) a ajouté le support natif d’Open GL ES 3.1, l’API graphique mobile de nouvelle génération. Parmi les nouveautés, on peut noter l’arrivée des Compute Shaders ou encore des Indirect draw commands pour permettre au GPU d’effectuer certains rendus sans passer par le CPU. Rightware et Kishonti viennent respectivement de publier sur le Play Store les benchmarks Basemark ES 3.1 et GFXBench 3.1. Comme leur nom le laisse penser, ces deux benchmarks prennent en charge l’API OpenGL 3.1.

Grande nouveauté pour Basemark ES qui devient gratuit et accessible librement sur le Play Store alors qu’il fallait auparavant acheter une licence. Pour GFXBench, rien ne change au niveau de la distribution et il est possible de le télécharger gratuitement. Toutefois, ces deux nouveaux benchmarks sont uniquement compatibles avec Android 5.0 alias Lollipop puisque KitKat ne prend pas en charge Open GL ES 3.1. De plus, la puce graphique doit également prendre en charge la nouvelle API, ce qui est le cas du Tegra K1 de Nvidia, des Adreno 420 et 430, les PowerVR de 6e génération ou encore les Mali-T760.

GFXBench rajoute simplement deux « nouveaux » benchmarks : Manhattan (onscreen et offscreen) qui est mis à jour en version Open GL ES 3.1 avec quelques effets supplémentaires, aux côtés de sa version Open GL ES 3.0. Basemark ES 3.1 va un peu plus loin puisqu’il est possible d’activer et de désactiver à la volée de nombreuses options graphiques : les lumières, les particules, les ombres, la simulation de l’eau, les effets de post-processing ou encore les halo lumineux.