Au début de la semaine, Google annonçait l’arrivée des photos de Google+ au sein de Google Drive. Une annonce qui a posé beaucoup de questions auxquelles Google s’est enfin décidé de répondre.

google drive

Mardi dernier, Google annonçait que les photos et vidéos présentes sur son profil Google+ allaient bientôt apparaître dans Google Drive dans un dossier spécial intitulé Google Photos. On ne savait toutefois pas exactement quand cette intégration allait arriver ni comment la transition entre les deux services allait s’effectuer. Google vient enfin de communiquer sur le sujet via la publication d’un billet de blog et surtout d’une page d’aide dédiée.

On y apprend notamment que l’intégration des photos et des vidéos de Google+ au sein de Google Drive débutera dès le 6 avril prochain. Et la page d’aide (en français) dédiée à cette migration permet d’avoir quelques précisions supplémentaires. Dès que le 6 avril prochain, une notification sur la version web de Google Drive sera présente pour permettre à l’utilisateur d’activer le dossier Google Photos. S’il décide de l’activer, il pourra alors importer ses photos et ses vidéos de Google+ sur Google Drive. Google précise clairement que les photos seront encore présentes sur les deux services mais que « les photos qui se trouvent sur Google+ et Drive ne sont comptabilisées qu’une seule fois dans votre espace de stockage ». Ouf.

Concernant la gestion des photos, Google précise que « Si vous supprimez des photos ou des vidéos de Google Drive, celles-ci sont également supprimées de Google+, et inversement ». Il y a toutefois quelques subtilités. Ainsi « si vous retouchez une photo sur Google+, les modifications ne s’appliquent qu’à la photo stockée sur Google+, et non pas à celle que vous avez enregistrée dans le dossier Drive ». Dernière précision, dans le cas où un utilisateur déciderait d’arrêter d’importer automatiquement des photos issues de Google+ vers Google Drive, le dossier Google Photos restera sur Google Drive mais il ne sera plus automatiquement alimenté par des photos de Google+.

On se demande toutefois pourquoi Google a décidé d’adopter un fonctionnement aussi complexe et obscur. Il aurait été sûrement plus simple de mettre les photos sur l’un ou sur l’autre service uniquement et de ne pas perdre l’utilisateur avec autant de subtilités inutiles. Du Google dans les règles de l’art.