La célèbre application AirDroid passe aujourd’hui à sa version 3.1.3. Et elle se tient déjà fin prête pour l’arrivée d’Android M.

AirDroid

La célèbre application AirDroid, qui permet d’assurer la continuité entre un ordinateur et un smartphone (ou une tablette) Android, obtient aujourd’hui une mise à jour enrichissant considérablement ses fonctionnalités. Il s’agit toujours de pouvoir réaliser des actions sur un androphone en passant par un ordinateur, notamment pour envoyer des SMS discrètement sans poser la main sur le mobile. Il est possible de faire un peu plus, comme du transfert de fichiers, la modification de contacts ou des sonneries, réaliser des captures d’écran ou d’ouvrir une URL ouverte sur le téléphone directement dans le navigateur de bureau.

La mise à jour permet désormais à « la plupart » des téléphones Samsung rootés d’accéder à la fonction AirMirror de l’application, du moins chez les Note 2 et 3, ainsi que les Galaxy S3, S4 et S5, qui ont tous été testés avec succès. En bêta, celle-ci propose de prendre le contrôle total du terminal Android préalablement rooté (sous Android 4.0 minimum), et d’accéder à toutes les applications qu’il contient, à l’image de services de messagerie tiers tels que WhatsApp ou WeChat. Divers bugs ont en outre été réglés et, sur un même réseau, la recherche d’autres appareils exécutant AirDroid a été améliorée, nous promet-on. Et bonne nouvelle, Booster est compatible avec Android M, actuellement disponible en preview auprès des développeurs et des curieux : l’outil permet de libérer un peu de RAM lorsque le mobile semble peiner à exécuter ses tâches rapidement. Comme toujours, l’application reste gratuite et ne comprend aucun achat in-app.