Très à la mode chez les développeurs d’applications cherchant à s’éviter des mises à jour mal reçues, le bêta-testing s’invite désormais chez Pocket. L’application évoque au passage la prochaine fonctionnalité qu’elle compte intégrer : il s’agit ici d’un service de recommandation de contenus.

Pocket

Parmi les applications les plus populaires dédiées à la lecture de contenus hors connexion, Pocket est disponible tant sur iOS que sur Android. Édité par Read it later, qui porte on ne peut mieux son nom, ce titre revendiquant 12 millions d’utilisateurs permet de sauvegarder des contenus de type articles ou vidéos afin de les consulter ultérieurement, et surtout sans connexion Internet. Un outil très pratique pour ceux qui prennent des transports en commun mal ou pas connectés, ou qui souhaitent simplement se créer depuis leur connexion WiFi des bibliothèques de contenus à conserver dans leur poche, le tout sans user de leur forfait data.

Tandis que sa dernière mise à jour ne date que du 14 juillet dernier sur le Play Store, l’équipe de Pocket annonce aujourd’hui la création d’une version de bêta-test de son application, accessible aussi bien pour les versions Android et iOS que pour sa mouture web. Pour l’occasion, elle indique commencer par « un ajout simple, mais puissant » à son titre : les Recommandations. « Ce qui nous manque, c’est un canal où le bon contenu n’a pas de date d’expiration. Un canal qui intercepte les meilleures histoires avant qu’elles ne disparaissent« , explique Pocket. Il s’agira donc de s’appuyer sur les sauvegardes les plus populaires auprès des utilisateurs de l’application pour mettre en avant les contenus les plus pertinents auprès de l’ensemble de la communauté. Si les détails manquent encore à l’appel, Pocket indique bien son intention de se transformer en une « énorme machine de curation de contenus« . Comprenez que ces recommandations ne seront pas uniquement des contenus populaires, mais des éléments en rapport avec les intérêts du mobinaute.

Pour rejoindre la bêta de Pocket, il suffit de rejoindre sa communauté Google+ puis de télécharger l’application en suivant les instructions disponibles sur cette page. Notez que les récentes annonces de Google tendent à simplifier la mise en place de campagnes de bêta-test d’applications, qui pourront d’ailleurs être séparées en bêta et alpha. On devrait donc voir fleurir un nombre croissant d’applications proposant à leur communauté de tester en avant-première leurs nouveautés, pour mieux leur faire part de ses premières impressions.